Spirit ~ l'Histoire Eternelle
Invité, je t'attendais. N'ai pas peur, avance. Regardes ces plaines, regardes ces lacs scintillants. Rejoins nous, viens te battre pour les tiens, viens vivre en tant que cheval de cow-boy, d'indiens, vis libre dans l'une des Hardes ou ne dépends de personne et deviens un solitaire. Tu vivras de merveilleuses rencontre, d'autre moins, sans doute. Ton destin t'appartient. Plonges dans l'univers de Spirit ~ Histoire Éternelle, fais régner la paix ou la terreur...

Spirit ~ l'Histoire Eternelle

Plonges dans un univers empli de beauté, pars sur les traces de Spirit l'étalon des Plaines...
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Faites de la PUB pour Spirit ~ L'histoire Éternelle !

Partagez
 

 On aura beau essayer, mon jugement ne changera jamais complètement, vipères ! [PV Satinka]

Aller en bas 
AuteurMessage
Spartan
Solitaire
Spartan

Messages : 115
Points : 53
Date d'inscription : 24/05/2014
Age : 19
Localisation : Entre les dunes, à galoper silencieusement, tel le vent qui soulève les grains de sable.

Feuille de Personnage
Nom et sexe: Spartan, étalon
Age: 4 ans
Autre:

On aura beau essayer, mon jugement ne changera jamais complètement, vipères ! [PV Satinka] Empty
MessageSujet: On aura beau essayer, mon jugement ne changera jamais complètement, vipères ! [PV Satinka]   On aura beau essayer, mon jugement ne changera jamais complètement, vipères ! [PV Satinka] EmptyMer 4 Juin - 17:20


On aura beau essayer, mon jugement ne changera jamais complètement, vipères !



Privé Satinka





Douce est la brise qui effleure le contour des dunes, en cette magnifique nuit étoilée. Le ciel est dégagé, et la pleine-lune élève sa silhouette au-dessus de l'horizon. La basse température de la nuit rafraîchit l'air, mais la chaleur de la journée est encore bien présente, et le tout est supportable. Je n'arrive pas à dormir, pourtant. J'ignore quelle en est la raison, alors je suis simplement sorti prendre l'air, observer les dunes, le sable qui s'envole au gré du vent, les étoiles. Je me souviens d'une nuit où je m'étais réveillé, découvrant Plume, devant l'entrée de notre abri. Il regardait les étoiles, comme je le fais en ce moment-même. Je l'avais rejoint, mais nous n'avions pas échangés une seule parole, observant le ciel jusqu'à l'aube, en silence.

Je chasse ce souvenir, secouant mon encolure et mes crins noirs de jais. Ce n'est pas le moment. Je m'avance entre les dunes de sable, savourant la caresse du vent contre ma robe, son jeu entre mes crins. Quelle magnifique nuit. Rien ne semble pouvoir la gâcher, et pourtant, lorsque j'entends un sifflement, tout bascule. Je les vois, au loin, ils m'observent. Ils sont seulement quatre, mais c'est déjà trop. Aussitôt, je m'élance, ne prenant pas la peine de voir s'ils me prennent en chasse ou pas. Mon galop est aisé, souple, mais rapide et puissant. Le sable, le sol instable et glissant ne me gêne pas du tout, j'y suis totalement habitué. J'entends la course des chevaux qui me poursuivent, ils comptent donc m'attraper. Mais je connais ce désert mieux qu'eux, cela me donne un avantage. Je contourne deux dunes, grimpe sur l'une d'elle pour disparaître derrière. Mais le vent ayant fraîchement remué le sable le rendant presque plat, juste strié de rides, mes empreintes sont parfaitement visibles, malgré que la petite brise tente de les effacer. Ils savent donc où je suis. Pourtant, ils ne m'auront pas si vite ! J'accélère, bondissant au-dessus d'un fourré épineux, très sec. Soudain, deux des chevaux arrivent sur ma droite, sur le chemin que je comptais emprunter. Je remarque que dans mon dos n'arrivent également que deux chevaux, ils se sont séparés quelques instants plus tôt, sans que je ne m'en rende compte. Je prends donc un virage serré, mais je dérape, glisse. Je suis obligé de poser un genou à terre pour reprendre mon équilibre, mais je me relève bien vite. Sauf que mes ennemis se sont largement rapprochés. Je grimpe sur la dune qui me surplombe, mais l'un de mes membres postérieurs me fait souffrir, et je ne suis pas aussi rapide que je l'aurais voulu. Néanmoins je dévale la pente de l'autre côté, glissant, dérapant plus que je ne galope, et reprend ma course, serrant les dents à cause de la douleur. Bientôt, je quitte le désert, restant encore plus attentif à mes poursuivants. Je traverse la plaine aride, mais mes ennemis se rapprochent lentement. Si je ne fais rien, ils m'auront. J'entreprends l'ascension de la pente qui mène au Grand Rocher, mais cela me demande plus d'efforts, et surtout, de pousser plus forts sur mes postérieurs, ce qui me fait encore plus mal. Ils gagnent du terrain. J'arrive au pied du Grand Rocher dans un dernier élan de désespoir, mais ils m'encerclent déjà. Je suis pris au piège. Fini. Un premier lance son lasso, je l'esquive, mais je ne vois pas un autre et la corde passe autour de mon coup. Le nœud se resserre, une autre corde s'y ajout malgré mes débats. Je rue, je me cabre, je donne de violents coups de sabots dans l'air. Je tente désespérément de me libérer, mais un autre lien m'attrape déjà le sabot. Ils tirent, et je tombe. J'ai beau lutter, c'est fini, je ne m'en sortirai plus. Je me débat pourtant toujours, battant l'air de mes sabots. Essayez seulement de m'approcher, vipères !





.Codage de N'E. Pour Lea-angels .


╚═════════════════════════════════════════════.ஐ.═╝

On aura beau essayer, mon jugement ne changera jamais complètement, vipères ! [PV Satinka] 237643chevalbai

Mes DCs :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Satinka / Rosenrot
Cheval du Sergent & administratrice
Satinka / Rosenrot

Messages : 146
Points : 89
Date d'inscription : 19/01/2014
Age : 20
Localisation : ... Attend, tu es en train de me demander où est-ce que tu pourras me trouver oO ? Tu manques pas d'air toi xD ! Au fort x)

Feuille de Personnage
Nom et sexe: Satinka (Rosenrot), Femelle
Age: Jeune Adulte
Autre:

On aura beau essayer, mon jugement ne changera jamais complètement, vipères ! [PV Satinka] Empty
MessageSujet: Re: On aura beau essayer, mon jugement ne changera jamais complètement, vipères ! [PV Satinka]   On aura beau essayer, mon jugement ne changera jamais complètement, vipères ! [PV Satinka] EmptyLun 9 Juin - 22:40


La jument était dans l'obscurité absolue, totalement perdue. Autour d'elle, elle entendait claquer des mâchoires, grogner et parfois même aboyer. Elle sentait le sol sous ses pattes, c'était du sable, fin, comme on en trouve dans le désert, et donc différent du canyon et de la plaine sèche. La jument hennit, paniquée, espérant qu'on viendrait à son secours ; mais elle était seule, désespérément seule... Mais au moment où elle allait se résigner et s'allonger, terrifiée, une lueur apparue au loin : c'était un feu d'humain. Mais la jument avait beau galoper de toute son incroyable vitesse, le camp ne semblait pas se rapprocher ne serait-ce que d'une longueur de queue. Mais, autour d'elle... Une à une, des paires d'yeux jaunes et luisants s'allumaient, et regardaient Satinka.

*
**

Rosenrot s'éveilla en sursaut, se redressant. Elle était allongée dans son box, et par la porte à moitié ouverte, distinguait nettement la lune qui, pleine, illuminait l'endroit de ses rayons. Non, il n'y avait rien à faire, jamais elle n'arriverait à s'endormir à nouveau, elle avait trop peur des crocs qui l'attendait dans ses cauchemars. S'ébrouant, la jument se remit sur ses sabots, et s'approcha de la porte en bois. Fermée par un simple loquet, elle était sensée empêcher la jument de sortir - et ce n'était pas le bout de métal qui l'en empêchait, mais sa fidélité envers Ludwig. Mais alors qu'elle s'attendait à peu de bruits dans le camp, qu'elle surveillait d'un regard inquisiteur et bienveillant, des voix, humaines, s'élevèrent dans la nuit.

- Je te jure, une merveille ! Je crois savoir où il est, faut qu'on le retrouve !
- T'es sûr que c'pas risqué ?
- Allez, fait pas ta fillette !
- Silence ! Allons-y. Le désert n'est pas tout près.

Rosenrot écarquilla des yeux, alors que ces quatre hommes, déjà en selle, s'apprêtaient déjà à sortir en douce du camp. Ils avaient prit leurs lassos, et parlaient d'un équidé dans le désert... Le sang de la jument ne fit qu'un tour. Elle savait, malheureusement, précisément qui est-ce que ces quatre lascars cherchaient. Et cela ne lui plaisait pas du tout. Regardant le loquet d'un air absent, la jument du sergent finie par se décider. Son cher Ludwig était, à l'air qu'il était, déjà en train de roupiller de tout l'alcool que ses amis lui avait fait ingérer. Si elle était rentrée à temps, peut-être ne verrait-il rien ! En deux temps trois mouvements, la porte était ouverte, et Satinka, dehors. Elle s'arrêta pour humer l'air frais de la nuit, et sentir la caresse du vent nocturne sur sa robe. Puis, secouant la tête, et sans un bruit, elle s'élança au galop à la poursuite des quatre individus.

Elle avait suivie, à l'écart, toute la course-poursuite qui s'était engagée entre l'étalon et les cowboys. Spartan, c'était son nom, avait tout fait pour les semer ; mais il souffrait, blessé, et ses efforts avaient été vains. La jument s'était forcée à regarder, horrifiée, les boucles enlacer l'animal, entraves à la liberté. Et ce fut quand tout sembla enfin perdu que Satinka se décida à agir. Elle se trouvait en haut du Grand Rocher, d'où elle avait observée la tragédie qui se jouait en bas ; et il était temps pour elle d'entrer en scène. Car elle connaissait son rôle sur le bout des pattes.

Elle se cabra et, hennissant furieusement, descendit en trombe du promontoire sur lequel elle se trouvait, s'interposant entre les hommes et l'étalon brun. Elle renâcla, ses beaux yeux bleus si calment d'habitude lançant des éclairs, fusillant du regard aussi bien les hommes que les chevaux. Ils avaient osés s'en prendre à son patient, alors qu'elle comptait lui apprendre à les apprécier. Quels crétins. C'était à cause de gens comme eux que la Cavalry était si mal vue par les autres équidés ! Les quatre hommes, étonnés de cette apparition, tentaient de maîtriser leurs montures, qui, quant à elles, tremblaient de voir leur supérieure ainsi furieuse. C'est alors que l'idée de la jument du sergent marcha, comme elle l'avait prévue, ou plutôt, s'enclencha. L'un des hommes, après avoir plissé les yeux, se tourna vers ses compagnons.

- Eh, ça serait pas la jument de Ludwig ? La jument du sergent ?!

Presque aussitôt, l'un des hommes paniqua ; il venait d'arriver au camp, et Rosenrot pensa que son cher Ludwig aurait bien été peiné de le voir ainsi avec de mauvais êtres.

- J'veux pas me faire renvoyer moi ! J'veux pas d'histoires avec l'Allemand !

La jolie jument, se tenant droite et fière comme un général, faisant face aux hommes, ne pu s'empêcher de sourire. Son plan avait semé la zizanie parmi les camarades d'un jour, et ceux-ci étaient désormais loin de se soucier de l'étalon qu'ils voulaient initialement capturer : ils avaient même relâchés la pression des lassos pour discuter ! Désormais, la jument, comme son cavalier, était devenu le centre d'attention. Comment Ludwig, qui roupillait tranquillement à plusieurs kilomètres de là, aurait-il pu imaginer un instant, entre deux rêves, que son nom, sa jument et son autorité dissuadaient aussi bien les malfrats !?

La jument alezane tourna quelques instants son regard vers Spartan. Il ne semblait plus en aussi grande forme que quand elle l'avait rencontré dans le désert - ce qui, en soit, était parfaitement logique. Puis, ne souhaitant pas délaisser plus longtemps ses adversaires du regard, elle reposa son regard désormais bleu glacial sur eux.

╚═════════════════════════════════════════════.ஐ.═╝

On aura beau essayer, mon jugement ne changera jamais complètement, vipères ! [PV Satinka] Sans_t10

Là où les fleurs s'amusent entre elles, la rose n'a que l’épine comme amie.
On aura beau essayer, mon jugement ne changera jamais complètement, vipères ! [PV Satinka] 215294Sunshine

Stand By Me - Ben E. King
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sakushi-world.forumactif.fr/
Spartan
Solitaire
Spartan

Messages : 115
Points : 53
Date d'inscription : 24/05/2014
Age : 19
Localisation : Entre les dunes, à galoper silencieusement, tel le vent qui soulève les grains de sable.

Feuille de Personnage
Nom et sexe: Spartan, étalon
Age: 4 ans
Autre:

On aura beau essayer, mon jugement ne changera jamais complètement, vipères ! [PV Satinka] Empty
MessageSujet: Re: On aura beau essayer, mon jugement ne changera jamais complètement, vipères ! [PV Satinka]   On aura beau essayer, mon jugement ne changera jamais complètement, vipères ! [PV Satinka] EmptyMer 11 Juin - 10:11


On aura beau essayer, mon jugement ne changera jamais complètement, vipères !



Privé Satinka





Lutter. Ne pas abandonner, lutter. Ils ne m'auront pas, je ne finirai pas comme ça... Ni comme lui. Jamais. Je me battrai toujours, jusqu'à mon dernier souffle. Je lutte, et je lutterai jusqu'à ce que mon heure ait sonnée. Je frappe l'air de mes sabots, tentant vainement de me libérer, de me redresser, mais rien n'y fait. Je sais que je ne m'en sortirai pas, et pourtant, je continue de me débattre. Tout est fini, mais je refuse d'y croire. Jamais, jamais vous comprenez ?, je ne finirai comme lui. Je me démène de plus belle, me redresse légèrement, mais aussitôt les cordes se tendent un peu plus. Soudain, un hennissement furieux nous parvient, et mon regard noisette se pose sur une jument alezane, cabrée au sommet du grand rocher. Elle s'élance, descend du promontoire et s'interpose entre mes adversaires et moi. Elle renâcle, foudroyant hommes et chevaux d'un regard furibond. Les vipères ont bien du mal à maîtriser leur monture, que la jument ne laisse visiblement pas indifférents. Rien de plus normal, quand on sait qui elle est. Satinka, la jument d'un certain Ludwig que je devinais avoir une certaine autorité. Un des hommes me le prouve bien vite :

- Eh, ça serait pas la jument de Ludwig ? La jument du sergent ?!

Oh si, c'est elle, et j'en suis heureux. Les cowboys ne prêtent plus aucune attention à moi, et les cordes se relâchent peu à peu, même ! Encore quelques centimètres, et je pourrai me libérer... Un des hommes panique :

- J'veux pas me faire renvoyer moi ! J'veux pas d'histoires avec l'Allemand !

La jument me jette un regard, et je ne peux y déceler le moindre sentiment me concernant tant il est empli de colère contre ces bipèdes. Elle reporte bien vite son attention sur les humains. Les cordes sont suffisamment relâchées à présent, et je parviens à libérer mon antérieure sans attirer l'attention. Pour ce qui est du lien autour de mon encolure, c'est plus compliqué, le nœud est emmêlé dans mes crins. Je parviens à retirer la première entrave, mais la seconde me résiste. Je suis la corde du regard, le cowboy la tient dans la main, elle n'est nullement enroulée autour du pommeau de la selle ou retenue par une quelconque force contre laquelle il m'est impossible de lutter. J'attends quelques secondes, puis, à peine a-t-il le regard tourné vers l'un de ses compagnons et non sur Satinka, dont j'étais dans le dos et donc dans son champ de vision, je me relève rapidement, malgré la douleur, et m'élance, arrachant la corde des mains du cowboy. S'il s'est exclamé de surprise, les chevaux et les bipèdes sont bien incapables de me suivre, à cause de la jument et de la peur qu'elle semble insuffler aux équidés comme, bien que plus discrètement, aux humains. Ma patte me fait mal, pourtant je m'éloigne au galop. Je contourne le grand rocher, puis ralenti pour finir par m'arrêter. J'aimerai remercier Satinka, et pas fuir comme un voleur. J'imagine qu'elle pourra se débarrasser d'eux toute seule, après tout, elle les connaît bien mieux que moi. En attendant, je tente de me libérer de cette corde, vainement. Peu à peu, elle entame ma peau, des perles de sang commencent à apparaître. Impossible, je n'arrive pas à l'enlever.





.Codage de N'E. Pour Lea-angels .


╚═════════════════════════════════════════════.ஐ.═╝

On aura beau essayer, mon jugement ne changera jamais complètement, vipères ! [PV Satinka] 237643chevalbai

Mes DCs :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Satinka / Rosenrot
Cheval du Sergent & administratrice
Satinka / Rosenrot

Messages : 146
Points : 89
Date d'inscription : 19/01/2014
Age : 20
Localisation : ... Attend, tu es en train de me demander où est-ce que tu pourras me trouver oO ? Tu manques pas d'air toi xD ! Au fort x)

Feuille de Personnage
Nom et sexe: Satinka (Rosenrot), Femelle
Age: Jeune Adulte
Autre:

On aura beau essayer, mon jugement ne changera jamais complètement, vipères ! [PV Satinka] Empty
MessageSujet: Re: On aura beau essayer, mon jugement ne changera jamais complètement, vipères ! [PV Satinka]   On aura beau essayer, mon jugement ne changera jamais complètement, vipères ! [PV Satinka] EmptyMer 11 Juin - 22:36


Oh, ce n'était plus seulement le cas de son ami qui avait mis Satinka dans une colère noire, oh non, c’eût été trop facile. Ce qui avait ainsi énervée la jument, c'était ces quatre hommes. Ils partageaient leur nourriture, leur eau, leur camp ! Mais, ils étaient pareils à des chacals au milieu des lions. Ils ne méritaient pas leur place dans l'US Cavalry.

Derrière elle, l'étalon bai avait recommencé à gigoter, mais la jument ne le vouait à cet instant qu'un subtil intérêt. Et soudain, les cordes furent arrachées des mains des cowboys : l'étalon était libre. Néanmoins, alors qu'elle reculait légèrement pour regarder passer Spartan, Satinka remarqua qu'une des cordes était restée, étroitement serrée, accroché à son ami ; il devait l'enlever ! Sans quoi, les blessures et maladies ne tarderaient pas à affluer... Mais alors qu'elle allait le rejoindre, un des hommes se mit en tête de rattraper l'animal : il lança, dans une gerbe d'étincelles à cause de ses éperons rouillés, sa monture en direction de l'équidé qui ne faisait que se battre pour sa liberté. La jument alezane, dans un hennissement, fit un brusque écart, percutant le cavalier et sa monture et les faisant tout deux chuter, elle comprise dans le lot. Elle releva la tête, des étoiles dansant devant les yeux, et vit au loin l'étalon du désert qui s'enfuyait dans un nuage de poussières. Bien, au moins celui-là ils ne l'auront pas !

Tout en pensant cela, la jument essaya de se relever. C'est alors qu'elle sentit une corde autour du cou. Suffisamment crétins pour commettre de pareilles choses, mais pas assez pour les comprendre, les quatre individus, y comprit celui qui avait chuté, et qui venait de se remettre en selle, avaient tour à tour lancés leurs lassos autour du cou de la jument ; celle-ci, droite et fière, se laissait faire, si bien que les bipèdes n'y comprenaient absolument rien et n'osaient pas serrer les cordes. Rosenrot pouvait sentir l'angoisse qui s'émanait d'eux. S'attendaient-ils à ce que Ludwig soit dans les environs ? Qu'ils étaient idiots. Les quatre cowboys semblaient vouloir la ramener au camp, avec comme excuse qu'ils l'avaient vu s'enfuir. La jument sourie, ravie de leur idiotie et de leur méconnaissance de certaines des habitudes du camp. Comme le fait qu'elle pouvait sortir du camp quand bon lui semblait, par exemple. Mais, si un magnifique sourire s'étalait sur son visage, si sa fierté pouvait charmer, ses yeux quant à eux n'avaient cessés de lancer des éclairs, autant aux hommes qu'aux équidés, notamment ceux qui l'approchait d'un peu trop près...

Mais alors que ses ravisseurs discutaient entre eux afin de savoir que faire de la jolie jument, celle-ci réfléchissait à toute vitesse. Elle observait les cordes et, finalement, trouva à nouveau comment se débarrasser de ces crétins. Sans prendre garde, la jument du sergent baissa la tête et recula, se débarrassant de son collier de chanvre, et s'enfuit au grand galop sans demander son reste. Direction : Le Fort. Ou plutôt, c'est ce qu'elle voulait leur faire croire. Car, quelques instants après que le bruit de cavalcade se soit fait entendre à ses arrières, la jument s'était dissimulée, cochée derrière une butte, non loin du Grand Rocher. Bon sang qu'elle avait eu de la chance : les hommes s'éloignaient déjà, se précipitant vers le fort afin de retrouver la jument.

Celle-ci, après quelques minutes d'attente, afin de vérifier que les cowboys ne revenaient pas pour le moment, Satinka se releva, s'ébrouant pour se débarrasser de la poussière qui couvrait sa belle robe, et, trottant légèrement et gracieusement, se dirigea à nouveau vers le Grand Rocher ; elle ne trouvait pas l'étalon sauvage, et craignait qu'il ne soit arrivé quelque chose à son ami, avant de lancer, d'une voix tremblante :

- Spartan ? Spartan, tu es là ?

Rosenrot était habituée aux situations de stress extrême, et, avec étonnement, se rendit compte qu'elle ne pouvait pas expliquer pourquoi sa voix tremblait ainsi. Avant de se rendre compte que, malgré sa beauté, elle avait peu d'amis. Pourquoi ? Son rang, son caractère en perpétuel changement et sa dureté parfois militaire effrayait les équidés qui s'approchait d'elle. Et donc, elle craignait de perdre un de ses rares amis équidés ! Bon sang, où était passé l'étalon ?!

╚═════════════════════════════════════════════.ஐ.═╝

On aura beau essayer, mon jugement ne changera jamais complètement, vipères ! [PV Satinka] Sans_t10

Là où les fleurs s'amusent entre elles, la rose n'a que l’épine comme amie.
On aura beau essayer, mon jugement ne changera jamais complètement, vipères ! [PV Satinka] 215294Sunshine

Stand By Me - Ben E. King
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sakushi-world.forumactif.fr/
Spartan
Solitaire
Spartan

Messages : 115
Points : 53
Date d'inscription : 24/05/2014
Age : 19
Localisation : Entre les dunes, à galoper silencieusement, tel le vent qui soulève les grains de sable.

Feuille de Personnage
Nom et sexe: Spartan, étalon
Age: 4 ans
Autre:

On aura beau essayer, mon jugement ne changera jamais complètement, vipères ! [PV Satinka] Empty
MessageSujet: Re: On aura beau essayer, mon jugement ne changera jamais complètement, vipères ! [PV Satinka]   On aura beau essayer, mon jugement ne changera jamais complètement, vipères ! [PV Satinka] EmptyDim 15 Juin - 17:27


On aura beau essayer, mon jugement ne changera jamais complètement, vipères !



Privé Satinka





Je tire, je mords, je me démène, mais rien n'y fait, la corde reste serrée autour de mon encolure, et le nœud emmêlé dans mes crins ne se déserre pas. Le sang perle, commence à s'écouler en un mince filet le long de ma robe baie. Pourtant, je n'abandonne pas mes efforts, je continue à essayer de me libérer, entamant de plus en plus ma peau, alimentant le mince filet qui glisse le long de mon antérieure, à présent. Je grogne, rien ne change. Bientôt, une voix tremblante me parvient. C'est Satinka.

- Spartan ? Spartan, tu es là ?

- Oui, ici, je lance.

Je m'avance d'un trot souple dans sa direction, renonçant à me démener contre la corde. Peut-être sait-elle comment la retirer ? La jument n'est pas du genre à paniquer pour un rien, je le devine aisément, alors pourquoi ce tremblement si distinctif dans sa voix ? Aurait-elle... Peur ? J'ai du mal à y croire, voilà si longtemps que personne n'a été qualifiable d'ami dans mon entourage... Trop de distance, de réserve, ils avaient peur de cette frontière. Je chasse ces songes et ralentis en la voyant, passant au pas pour finalement m'arrêter à deux pas d'elle.

- Merci beaucoup, Satinka.

Je lui souris, sincèrement pour une fois. Au fond de mon regard noisette brille une véritable reconnaissance. Pour une fois, une réelle franchise se lit au fin fond de mes yeux, pourtant aussi sauvage que les reflets fauves et caramel de mes iris. Je suis content de la connaître, et heureux qu'elle m'ait aidé ; elle aurait très bien pu rester sur le grand Rocher et les observer m'emmener. J'ai une dette envers elle. Le filet de sang, autour de mon encolure, là où la corde entame ma peau, et le long de mon antérieure atteint à présent pratiquement le sol. Il s'arrête au sommet de mon sabot. Tant que je ne remue pas trop, cela ne me fait pas mal, mais si je ne retire pas cette entrave, la plaie finira par s'infecter. Hésitant, je demande donc :

- Hum... Ne saurais-tu pas comment retirer cette corde, par hasard ? Je n'y parviens pas, mes crins se sont emmêlés dans le nœud...

Je gratte le sol de mon sabot, mal à l'aise. Je n'ai pas l'habitude de demander de l'aide à qui que ce soit, et puis... Je me sens terriblement faible, tout à coup, à m'avouer vaincu devant une simple corde...




.Codage de N'E. Pour Lea-angels .


╚═════════════════════════════════════════════.ஐ.═╝

On aura beau essayer, mon jugement ne changera jamais complètement, vipères ! [PV Satinka] 237643chevalbai

Mes DCs :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Satinka / Rosenrot
Cheval du Sergent & administratrice
Satinka / Rosenrot

Messages : 146
Points : 89
Date d'inscription : 19/01/2014
Age : 20
Localisation : ... Attend, tu es en train de me demander où est-ce que tu pourras me trouver oO ? Tu manques pas d'air toi xD ! Au fort x)

Feuille de Personnage
Nom et sexe: Satinka (Rosenrot), Femelle
Age: Jeune Adulte
Autre:

On aura beau essayer, mon jugement ne changera jamais complètement, vipères ! [PV Satinka] Empty
MessageSujet: Re: On aura beau essayer, mon jugement ne changera jamais complètement, vipères ! [PV Satinka]   On aura beau essayer, mon jugement ne changera jamais complètement, vipères ! [PV Satinka] EmptyMar 17 Juin - 12:41


Satinka se tourna brutalement vers l'étalon, qui s'approchait en trottant. Une corde était restée accrochée à son cou, et elle était dégoulinante de sang. Son regard bleuté suivit l'engin de torture jusqu'à l'encolure, où se trouvait une écorchure. Même un poulain aurait compris que les frottements ne faisaient qu'agrandir et empirer la blessure.

Spartan lui parlait, mais elle n'écoutait qu'à peine, le regard posé sur la corde. Ce n'était pas un des lasso habituellement utilisés par certains de la Cavalry, non ; un des quatre ignares avait prit une corde, fait un nœud au petit bonheur la chance et ramené comme lasso. Le nœud était complexe, et c'était pour cette raison que la jument s'en occupait plus que de la discussion. S'ils voulaient essayer de l'enlever, il fallait d'abord comprendre l'ennemi. Et elle venait d'y arriver.

- Hum... Ne saurais-tu pas comment retirer cette corde, par hasard ? Je n'y parviens pas, mes crins se sont emmêlés dans le nœud...

C'est alors que la jument du sergent tourna la tête, plantant son regard bleuté dans celui du l'étalon bai. Elle ne souriait pas.

- Oui.

Sans plus d'informations, Rosenrot s'avança vers l'étalon, posant sa tête sur son encolure afin d'être plus stable, se mettant à tirer sur l'autre extrémité de la corde, à l'inverse du bon sens. Et, dans un frottement, notamment au niveau des crins, la corde tomba au sol. Ce qu'elle venait de faire était naturel pour elle, quand il s'agissait de sauver quelqu'un, certaines barrières ne comptaient plus. Satinka le savait parfaitement, en légendaire arpenteuse des champs de bataille. Une fois que la jument eu finie de délier la corde, elle recula, regardant l'étalon bai. Ils avaient évités le pire, néanmoins il valait mieux s'occuper de laver cette blessure.

- Ces crétins avaient fabriqué ce lasso à l'envers. Pour ce qui est de ta blessure, il faudrait mieux la laver. Viens.

Rosenrot se dirigea vers la droite, sur laquelle commençait une forêt de pins noirs. Elle savait déjà exactement où aller. Elle n'avait plus rien de la jument à la voix tremblante des cinq minutes précédentes, oh non. Elle était redevenue ce chef qu'elle était, calme, sachant parfaitement quoi faire. Plus loin dans cette petite forêt, se trouvait un petit étang ; elle l'avait découvert par hasard, un jour qu'elle se promenait, et, si le lieu était fort agréable, elle n'aurait jamais pensée qu'il servirait un jour de désinfectant de dernier recours.

- Entre y jusqu'à l'encolure.

En disant cela, elle le regarda dans les yeux. Oui, c'était un ordre direct. Mais, cela avait été déjà dit, quand certaines barrières se cassaient...

╚═════════════════════════════════════════════.ஐ.═╝

On aura beau essayer, mon jugement ne changera jamais complètement, vipères ! [PV Satinka] Sans_t10

Là où les fleurs s'amusent entre elles, la rose n'a que l’épine comme amie.
On aura beau essayer, mon jugement ne changera jamais complètement, vipères ! [PV Satinka] 215294Sunshine

Stand By Me - Ben E. King
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sakushi-world.forumactif.fr/
Spartan
Solitaire
Spartan

Messages : 115
Points : 53
Date d'inscription : 24/05/2014
Age : 19
Localisation : Entre les dunes, à galoper silencieusement, tel le vent qui soulève les grains de sable.

Feuille de Personnage
Nom et sexe: Spartan, étalon
Age: 4 ans
Autre:

On aura beau essayer, mon jugement ne changera jamais complètement, vipères ! [PV Satinka] Empty
MessageSujet: Re: On aura beau essayer, mon jugement ne changera jamais complètement, vipères ! [PV Satinka]   On aura beau essayer, mon jugement ne changera jamais complètement, vipères ! [PV Satinka] EmptyMar 17 Juin - 17:35


On aura beau essayer, mon jugement ne changera jamais complètement, vipères !



Privé Satinka





Satinka se retourne vers moi, et observe longuement la corde. J'ai l'impression qu'elle ne m'écoute qu'à peine, puis, quand ma question survient, elle plante son regard bleu dans le mien. Elle ne sourit pas, et sa gravité me déstabilise quelque peu.

- Oui.

Sans rien dire de plus, elle s'avance dans ma direction. Quand elle pose sa tête sur mon encolure, tous mes muscles se tendent, et je retiens un mouvement de recul, un écart. Je n'ai pas l'habitude de la proximité des autres chevaux, même si c'est pour m'aider.  Elle se mît à tirer sur l'extrémité de la corde, dans le sens inverse du bon, et finalement, la corde tombe au sol, dans un frottement. Elle recule, m'observant, et je secoue mon encolure, enfin libéré de cette corde si désagréable.

- Ces crétins avaient fabriqué ce lasso à l'envers. Pour ce qui est de ta blessure, il faudrait mieux la laver. Viens.

Elle n'attend pas de réponse pour se mettre en marche, et je la suis docilement. Je suis de son avis, mieux vaut éviter une infection, surtout que la corde a dû s'effriter dans la plaie. Nous pénétrons sous le couvert de la forêt de pins noirs, jusqu'à un petit étang. Elle me regarde droit dans les yeux et m'ordonne malgré que je n'apprécie pas beaucoup ce ton-là :

- Entres-y jusqu'à l'encolure.

Je m'exécute. L'eau est froide, et je frissonne à son contact, au début. Mais au fur et à mesure que j'avance, je m'habitue, et finalement, l'eau m'arrive à la moitié de l'encolure, immergeant la blessure. Je reste quelques secondes dans l'eau, quelques minutes, puis j'entreprends de ressortir. Le sang à disparu sur mon antérieur, et il ne reste que la ligne sombre, autour de mon cou. Le saignement s'est arrêté, et cela ne me fait plus mal. Je secoue ma robe et mes crins, à une certaine distance de la jument, pour ne pas la mouiller, puis je m'approche de quelques pas.

- Merci, Satinka. Je te dois beaucoup.

Oui parce que non seulement elle m'a permis de m'enfuir, mais elle m'a aussi sauvé la vie, car si je n'avais pas réussi à retirer la corde d'une quelconque manière, l'infection entraînée m'aurait certainement tué. Je lui souris. Sincèrement. Franchement. Un vrai sourire reconnaissant. Un de ces sourires qui n'a pas flotté sur mes traits depuis bien longtemps.

- Dis-moi, je me pose une question depuis... très longtemps, à vrai dire. Je n'ai jamais trouvé de réponse, mais toi, tu m'as l'air bien placée pour le savoir, ou au moins émettre des hypothèses proches de la réalité... Pourquoi les cowboys capturent-ils des chevaux sauvages ? Vous n'avez pas l'air de manquer de chevaux, pourtant... Ne peuvent-ils pas s'en procurer autrement ? Il doit bien y avoir d'autres chevaux autre part, je ne sais pas, des alliés, des... Commerces, même si ce mot me dérange...

Oui, cette fois-ci, je n'ai pas pu résister à poser cette question. D'autant plus que j'imagine que c'est le bon moment, étant donné les événements. Néanmoins, j'éprouve une certaine appréhension à connaître la réponse. J'ai peur que cela ne me mette que plus en colère contre ces vipères, comme s'ils m'ont enlevé ma famille juste par amusement, par exemple...




.Codage de N'E. Pour Lea-angels .


╚═════════════════════════════════════════════.ஐ.═╝

On aura beau essayer, mon jugement ne changera jamais complètement, vipères ! [PV Satinka] 237643chevalbai

Mes DCs :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Satinka / Rosenrot
Cheval du Sergent & administratrice
Satinka / Rosenrot

Messages : 146
Points : 89
Date d'inscription : 19/01/2014
Age : 20
Localisation : ... Attend, tu es en train de me demander où est-ce que tu pourras me trouver oO ? Tu manques pas d'air toi xD ! Au fort x)

Feuille de Personnage
Nom et sexe: Satinka (Rosenrot), Femelle
Age: Jeune Adulte
Autre:

On aura beau essayer, mon jugement ne changera jamais complètement, vipères ! [PV Satinka] Empty
MessageSujet: Re: On aura beau essayer, mon jugement ne changera jamais complètement, vipères ! [PV Satinka]   On aura beau essayer, mon jugement ne changera jamais complètement, vipères ! [PV Satinka] EmptyMar 17 Juin - 19:39


- Dis-moi, je me pose une question depuis... très longtemps, à vrai dire. Je n'ai jamais trouvé de réponse, mais toi, tu m'as l'air bien placée pour le savoir, ou au moins émettre des hypothèses proches de la réalité... Pourquoi les cowboys capturent-ils des chevaux sauvages ? Vous n'avez pas l'air de manquer de chevaux, pourtant... Ne peuvent-ils pas s'en procurer autrement ? Il doit bien y avoir d'autres chevaux autre part, je ne sais pas, des alliés, des... Commerces, même si ce mot me dérange...

Satinka, qui commençait déjà à s'apaiser et s'était mise à sourire, arrêta cela d'un coup, comme frappée par le regard de Méduse. Elle regardait l'étalon bai, dans les yeux, mais ce n'était ni de la joie, ni de la colère qu'on pouvait lire dans ses yeux bleus. C'était de la tristesse. A quoi était-ce lié ? A l'incompréhension, à cette question, au Diable et au bon Dieu. La jument craignait que cette question marque la fin de leur amitié, ma foi courte. Elle hésitait à répondre, oh que oui. Mais elle était la jument du sergent. Elle fréquentait les champs de batailles comme elle fréquentait les prés ; tutoyait la Mort comme elle tutoyait un autre équidé. Elle était bien loin de déchanter pour une réponse. Et, même s'il valait parfois mieux ne pas parler de certaines choses, Rosenrot savait mieux que la plupart des gens qu'il fallait mieux crever l'abcès que de le laisser empirer. Et même si pour cela leur amitié devait en pâtir. Son regard bleu toujours planté dans celui de Spartan, sans peser ses mots pour ne rien déformer, elle prit enfin la parole.

- Nous sommes en guerre, Spartan. Elle marqua une pause, cligna des yeux, puis repris. Beaucoup dans les deux camps meurent. Des bons comme des mauvais. Des chevaux et des hommes. L'homme est un loup pour l'homme. Il sait que nous sommes leurs meilleurs alliés, une fois seul et perdu sur le champ de bataille. Ils savent qu'ils peuvent compter sur nous. Les indiens sont alliés entre eux, mais leurs montures sont sacrés ; nos alliés à nous ne sont pas du genre à monter à cheval ; il n'est qu'un seul moyen d'obtenir des chevaux. Ce que tu appelles "commerces", il y en a, mais bien souvent, ils n'y a pas assez de chevaux pour tous. Il est rare que les humains capturent des équidés. Si c'est malheureusement le cas ces derniers temps, c'est parce que la guerre bat son plein.

Sa voix s'enrailla sur les derniers mots de son discours. La guerre. Beaucoup d'entre eux la redoutait, la détestait, ne comprenait pas pourquoi ils devaient se battre. Ludwig en faisait partit. Cet homme avait perdu son frère, qui s'était engagé en même temps que lui, à cause des indiens. Mais il avait tourné la page, et s'était même fait accepté par certaines tribus. Mais ce n'était pas celles qu'ils combattaient.

Le regard de Satinka s'était perdu derrière un voile gris. La guerre. La bataille. Les hennissements, les cris, la douleur et le sang. C'était des choses dont elle ne pouvait parler avec des équidés qui ne l'avait pas vécu, ni même avec ceux du camp, trop occupés à ne pas y penser. Mais l'horreur qu'elle y vivait la rongeait. En allant au combat, même sous ses airs de fière guerrière, elle avait peur. Et c'était dans ces instants là que Ludwig lui apparaissait comme un phare au milieu de la tempête, veillant ; un être de confiance, qui aurait donné sa vie pour elle comme elle aurait pu mourir pour lui.

Son regard sortit enfin de sa rêverie. Mais elle semblait encore plus attristée qu'au début de son discours. Se détournant, regardant vers le fort, la jument alezane soupira.

- Il faut mieux que je rentre, n'est-ce pas ?

╚═════════════════════════════════════════════.ஐ.═╝

On aura beau essayer, mon jugement ne changera jamais complètement, vipères ! [PV Satinka] Sans_t10

Là où les fleurs s'amusent entre elles, la rose n'a que l’épine comme amie.
On aura beau essayer, mon jugement ne changera jamais complètement, vipères ! [PV Satinka] 215294Sunshine

Stand By Me - Ben E. King
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sakushi-world.forumactif.fr/
Spartan
Solitaire
Spartan

Messages : 115
Points : 53
Date d'inscription : 24/05/2014
Age : 19
Localisation : Entre les dunes, à galoper silencieusement, tel le vent qui soulève les grains de sable.

Feuille de Personnage
Nom et sexe: Spartan, étalon
Age: 4 ans
Autre:

On aura beau essayer, mon jugement ne changera jamais complètement, vipères ! [PV Satinka] Empty
MessageSujet: Re: On aura beau essayer, mon jugement ne changera jamais complètement, vipères ! [PV Satinka]   On aura beau essayer, mon jugement ne changera jamais complètement, vipères ! [PV Satinka] EmptyMer 18 Juin - 19:44


On aura beau essayer, mon jugement ne changera jamais complètement, vipères !



Privé Satinka





Satinka paraît... surprise de la question, puis son regard se plonge dans le mien, empli de tristesse. Pourquoi donc ? Qu'ai-je dit de travers, encore ? J'aurai peut-être mieux fait de me taire... Je détourne le regard, observe les environs. L'endroit est magnifique, avec ces étranges reflets de lumières sur la végétation. La jument semble hésiter à répondre, je n'ai pas besoin de la regarder pour le deviner, pour le sentir, pour le savoir.

- Nous sommes en guerre, Spartan. Le silence prend place quelques instants, puis elle reprend. Beaucoup dans les deux camps meurent. Des bons comme des mauvais. Des chevaux et des hommes. L'homme est un loup pour l'homme. Il sait que nous sommes leurs meilleurs alliés, une fois seul et perdu sur le champ de bataille. Ils savent qu'ils peuvent compter sur nous. Les indiens sont alliés entre eux, mais leurs montures sont sacrés ; nos alliés à nous ne sont pas du genre à monter à cheval ; il n'est qu'un seul moyen d'obtenir des chevaux. Ce que tu appelles "commerces", il y en a, mais bien souvent, ils n'y a pas assez de chevaux pour tous. Il est rare que les humains capturent des équidés. Si c'est malheureusement le cas ces derniers temps, c'est parce que la guerre bat son plein.

Ses derniers mots s'envolent d'une voix enraillée. Je ne comprends pas tout à fait pourquoi, après tout, je n'ai jamais même assisté à une bataille. Pourtant, d'après ce qu'on m'a raconté, je pense que cela doit être... horrible à vivre. Je respecte les chevaux qui ont le courage d'y participer et d'en ressortir inchangés, d'avoir vu certaines choses, d'y penser, mais de paraître totalement indifférents, impassibles à celles-ci. Le regard de Satinka est perdu dans le vague, et je regrette ma question. Lui rappeler de tels souvenirs... Je frissonne. Pourtant, je comprends un peu mieux les raisons qui poussent les cowboys à vouloir nous capturer. Mais cela me dégoute toujours. Je trouve cela répugnant de forcer des équidés à obéir, à participer à des guerres alors qu'ils n'ont rien demandé. Pourtant, je n'exprime pas ces pensées, Satinka aurait certainement été blessée, ou du moins, en colère. Parce que je ne comprends pas leur mode de vie. Parce que je suis différent. Finalement, elle n'est pas totalement étrangère aux autre chevaux...

- Il vaut mieux que je rentre, n'est-ce pas ?

Elle s'est tournée dans la direction du fort, encore plus triste, me semble-t-il. Je n'ai aucune envie de la laisser s'en aller après pareille erreur de ma part, je n'aime pas la voir comme ça. Je baisse les yeux sur le sol, et, d'une voix hésitante, je prend la parole.

- Je suis désolée d'être venu sur ce sujet-ci, je ne pensais pas que... c'était aussi douloureux pour toi... Si tu veux partir, je ne te retiens pas, mais si tu veux rester, je ne t'en empêche pas.

Distance. Éternelle distance. Pourtant, je me sens si mal à l'aise d'imaginer la laisser partir aussi triste par ma faute ! Je relève la tête, l'observe puis reprend :

- Enfin... Si je peux faire quoi que ce soit, Satinka, ne serait-ce que pour te redonner un sourire, je serais ravi de t'aider.

Voilà les véritables paroles que je voulais prononcer depuis le début. Lui proposer mon aide, mon soutien. Je n'y suis pas habitué, étant donné que je n'ai pas d'amis, pourtant, c'est... comme si c'était naturel de le faire... Est-ce cela, l'amitié ?




.Codage de N'E. Pour Lea-angels .


╚═════════════════════════════════════════════.ஐ.═╝

On aura beau essayer, mon jugement ne changera jamais complètement, vipères ! [PV Satinka] 237643chevalbai

Mes DCs :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Satinka / Rosenrot
Cheval du Sergent & administratrice
Satinka / Rosenrot

Messages : 146
Points : 89
Date d'inscription : 19/01/2014
Age : 20
Localisation : ... Attend, tu es en train de me demander où est-ce que tu pourras me trouver oO ? Tu manques pas d'air toi xD ! Au fort x)

Feuille de Personnage
Nom et sexe: Satinka (Rosenrot), Femelle
Age: Jeune Adulte
Autre:

On aura beau essayer, mon jugement ne changera jamais complètement, vipères ! [PV Satinka] Empty
MessageSujet: Re: On aura beau essayer, mon jugement ne changera jamais complètement, vipères ! [PV Satinka]   On aura beau essayer, mon jugement ne changera jamais complètement, vipères ! [PV Satinka] EmptyMer 18 Juin - 23:30


Satinka s'arrêta. Le fort était devant elle, elle le sentait, elle le voyait même à travers les arbres, à droite du Grand Rocher. Elle pouvait rentrer, et rester dans son box à regarder ce qui passerait sous son regard en attendant que ça passe. Ou elle pouvait se lâcher. Se payer une nuit blanche et libérer le stress. La jument se regardait, surprise d'être tremblante, elle qui arpentait les champs de bataille. Elle tourna la tête et l'encolure vers l'étalon bai et, dans un soupire qui se mêla au vent, Satinka avoua :

- Je veux courir.

Et, sans donner d'autres explications, la jolie jument alezane partie au galop. Elle dépassa le Grand Rocher mais, au lieu de continuer tout droit vers le fort, elle pilla sur la gauche, glissant joliment sur le sol sec, avant de se libérer à la lumière de la lune. Ses foulées se firent plus longues, plus puissantes. Elle n'avait plus aucune notion de l'espace et du temps. La plaine semblait s'étendre à l'infini. La lune, ronde, la couvrant de ses rayons d'argents. Satinka se vantait souvent d'être rapide et endurante. C'est ainsi qu'à une vitesse folle, qu'elle garda longtemps, mais avec des foulées longues lui donnant l'air de ne pas toucher le sol, soulevant partiellement de jolis nuages de poussière, la jolie jument de la Cavalry, brillante sous la lune et semblable à un rêve, à un mirage, laissa enfin couler ses larmes dans son sillage. Elle pleura pour elle, pour Ludwig, pour tous et pour personne. Et avec ces larmes, un rire commençait à couler, d'une manière douce, un joli rire cristallin qui coulait à flot. A défaut d'avoir totalement crevée l'abcès, Rosenrot s'était soulagée du trop plein. Ce n'était qu'ainsi qu'elle pourrait continuer. Car il le fallait ! Pour la première fois depuis qu'elle galopait, la jument reprit conscience du monde qui l'entourait. Elle ralentit, trottinant joliment, puis s’arrêta, bien droite et fière, regardant derrière elle et attendant l'étalon bai.

- Spartan ?

La jument plissa les yeux, cherchant l'étalon solitaire des yeux. Actuellement, il était ce qui rapprochait pour elle le plus d'un ami. C'était agréable, et, comme il l'avait découvert, qui voulait la peau d'un de ses amis perdrait la sienne.

╚═════════════════════════════════════════════.ஐ.═╝

On aura beau essayer, mon jugement ne changera jamais complètement, vipères ! [PV Satinka] Sans_t10

Là où les fleurs s'amusent entre elles, la rose n'a que l’épine comme amie.
On aura beau essayer, mon jugement ne changera jamais complètement, vipères ! [PV Satinka] 215294Sunshine

Stand By Me - Ben E. King
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sakushi-world.forumactif.fr/
Spartan
Solitaire
Spartan

Messages : 115
Points : 53
Date d'inscription : 24/05/2014
Age : 19
Localisation : Entre les dunes, à galoper silencieusement, tel le vent qui soulève les grains de sable.

Feuille de Personnage
Nom et sexe: Spartan, étalon
Age: 4 ans
Autre:

On aura beau essayer, mon jugement ne changera jamais complètement, vipères ! [PV Satinka] Empty
MessageSujet: Re: On aura beau essayer, mon jugement ne changera jamais complètement, vipères ! [PV Satinka]   On aura beau essayer, mon jugement ne changera jamais complètement, vipères ! [PV Satinka] EmptyJeu 19 Juin - 9:08


On aura beau essayer, mon jugement ne changera jamais complètement, vipères !



Privé Satinka





Satinka me regarde de ses beaux yeux bleus. Je soutiens son regard, redoutant sa réponse. Je n'aime pas savoir que je suis à l'origine de cette tristesse. Si seulement j'avais pu réfléchir aux conséquences, au lieu de juste poser la question !

- Je veux courir.

Je hausse un sourcil, surpris. Elle n'attend aucune réponse pour s'élancer d'un bond puissant, d'un galop souple et rapide. Je me lance à sa poursuite, tant bien que mal, serrant les dents à cause de la douleur de mon postérieur droit. Elle atteint le grand rocher bien avant moi, prend un virage dans un léger dérapage, et disparaît de mon champ de vision. Pour ma part, je ralentis dans mon contour, ne voulant pas forcer sur mon membre douloureux et reprends ensuite de la vitesse. Mais Satinka est rapide, incroyablement rapide. Bien plus que moi, même si je n'avais pas été blessé. La nuit est magnifique, le ciel brillant d'étoiles, la lune scintillant semblant veiller sur nous, la légère brise... Tout semble parfait. Pourtant, je n'apprécie pas ce décor. Si loin d'elle, si loin de mon désert, je me sens... Terriblement exposé aux menaces, et seul. Autant dans le désert la solitude ne me dérange pas le moins du monde, comme si le sable veille sur moi, autant ici je déteste cela. Quand je la vois enfin ralentir, puis s'arrêter, je me permets de ralentir très légèrement à mon tour, étant à présent sûr de ne pas la perdre de vue. Ce n'est qu'une tâche au fond de ce décor étranger, pourtant, je sais qu'elle me cherche du regard. Il me faut un peu de temps pour la rejoindre enfin, autant parce que ma patte me fait de plus en plus mal que parce qu'elle a pris énormément d'avance, tout à l'heure. Mais finalement je passe au trot, au pas, puis m'arrête à trois pas d'elle. Je secoue mon encolure et mes crins, prenant discrètement appui sur mes trois membres qui ne me font pas souffrir, espérant qu'elle ne le remarque pas, pour ne pas l'inquiéter.

- Tu es rapide, dis-donc ! Je fais remarquer.

Mais c'est alors que je remarque ses joues mouillées. Elle a pleuré. Je détourne le regard sur le côté, au sol. Et dire que c'est de ma faute... Mes oreilles sont tournées vers l'arrière, je suis mal à l'aise. Il faut vraiment que j'apprenne à réfléchir aux conséquences avant mes paroles. Je me suis déjà excusé, pourtant j'aimerai recommencer. Mais je garde le silence, de peur de paraître étrange à ses yeux. Je me contente de regarder le sol, faisant mine de m'intéresser à une touffe d'herbe, toujours en appui sur seulement trois pattes.




.Codage de N'E. Pour Lea-angels .


╚═════════════════════════════════════════════.ஐ.═╝

On aura beau essayer, mon jugement ne changera jamais complètement, vipères ! [PV Satinka] 237643chevalbai

Mes DCs :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Satinka / Rosenrot
Cheval du Sergent & administratrice
Satinka / Rosenrot

Messages : 146
Points : 89
Date d'inscription : 19/01/2014
Age : 20
Localisation : ... Attend, tu es en train de me demander où est-ce que tu pourras me trouver oO ? Tu manques pas d'air toi xD ! Au fort x)

Feuille de Personnage
Nom et sexe: Satinka (Rosenrot), Femelle
Age: Jeune Adulte
Autre:

On aura beau essayer, mon jugement ne changera jamais complètement, vipères ! [PV Satinka] Empty
MessageSujet: Re: On aura beau essayer, mon jugement ne changera jamais complètement, vipères ! [PV Satinka]   On aura beau essayer, mon jugement ne changera jamais complètement, vipères ! [PV Satinka] EmptyJeu 19 Juin - 16:58


Satinka regardait l'étalon bai la rejoindre. Non, elle ne devait pas pleurer. L'abcès attendrait, elle saurait le gérer une fois arrivé à son seuil critique. Son rang lui interdisait tout débordement de sentiments. Enfin, c'est ce qu'elle supposait ; qu'elle devait être forte et implacable. C'est ainsi que, cachant sa tristesse derrière un masque à la fermeté militaire, changeant du tout au tout en quelques secondes, la jolie jument regarda le solitaire dans les yeux, bleus contre bruns, droite et fière, avant de lâcher, plus sèchement qu'elle ne l'avait jamais voulu, et surtout sur un mauvais ton :

- Et toi, tu es idiot !

En disant cela, Rosenrot s'avança vers Spartan d'un pas vif, lui tournant autour et s'arrêtant devant sa patte blessée. Cet idiot l'avait suivi alors ne pouvait qu'à peine poser la jambe au sol ! La jument baissa la tête pour mieux voir d'où pouvait provenir la blessure. Alors qu'elle inspectait, l'alezane ne pouvait s'empêcher de râler.

- Tu aurais dû rester à mariner dans l'eau froide bien gentiment !

Elle n'arrivait pas à identifier qu'elle était la cause de la douleur, et cela l'énervait particulièrement. Rien n'était cassé, mais s'il ne posait pas son postérieur au sol, il y avait deux possibilités ; ou ce n'était pas déchiré, mais simplement irrité, et un séjour dans l'eau quotidien, le tout sans folles galopades irait ; ou s'était tout bonnement déchiré, et là, seul les hommes sauraient quoi faire. S'il y avait quelque chose à faire. Quoi qu'il en soit, Satinka savait qu'il était parfois mieux de mentir aux troupes, et de préserver le moral, que de l'anéantir à jamais.

Elle avait le souvenir de cette fois, où, Ludwig sur son dos, le Colonel blessé, elle avait fait le tour des troupes, alors que Ludwig leur annonçaient la vérité, mais en même temps les baignaient d'un discours revigorant, qui avait sûrement permis la victoire. C'était un homme admirable. Et ce n'était pas aujourd'hui qu'elle l'égalerait.

╚═════════════════════════════════════════════.ஐ.═╝

On aura beau essayer, mon jugement ne changera jamais complètement, vipères ! [PV Satinka] Sans_t10

Là où les fleurs s'amusent entre elles, la rose n'a que l’épine comme amie.
On aura beau essayer, mon jugement ne changera jamais complètement, vipères ! [PV Satinka] 215294Sunshine

Stand By Me - Ben E. King
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sakushi-world.forumactif.fr/
Spartan
Solitaire
Spartan

Messages : 115
Points : 53
Date d'inscription : 24/05/2014
Age : 19
Localisation : Entre les dunes, à galoper silencieusement, tel le vent qui soulève les grains de sable.

Feuille de Personnage
Nom et sexe: Spartan, étalon
Age: 4 ans
Autre:

On aura beau essayer, mon jugement ne changera jamais complètement, vipères ! [PV Satinka] Empty
MessageSujet: Re: On aura beau essayer, mon jugement ne changera jamais complètement, vipères ! [PV Satinka]   On aura beau essayer, mon jugement ne changera jamais complètement, vipères ! [PV Satinka] EmptySam 21 Juin - 17:30


On aura beau essayer, mon jugement ne changera jamais complètement, vipères !



Privé Satinka





Satinka se cache derrière un masque dur, affrontant mon regard, droite et fière comme à son habitude. Je soutiens son regard, un peu surpris de ce brusque changement. Sa voix sèche résonne alors, d'un ton déplaisant, tandis qu'elle s'avance d'un pas vif, tournant autour de moi :

- Et toi, tu es idiot !

Elle s'arrête devant ma patte blessée, et se penche pour mieux voir.

- Tu aurais dû rester à mariner dans l'eau froide bien gentiment !

Elle ne dit rien de plus. Je fronce les sourcils. Cela ne me fait pourtant pas si mal, j'évite juste de trop forcer en m'appuyant dessus, et je garde donc mon poids sur mes trois autres membres. Pourtant, la douleur est bien réelle, et elle me le rappelle sans cesse dans les élancements qu'elle provoque.

- Ce n'est rien, ça passera.

Certes, j'essaie de la rassurer, mais cela vaut aussi pour moi-même. Je redoute que les ligaments soient déchirés. Car s'ils le sont, adieux les longues galopades dans le désert ! Aucun cheval sauvage n'a jamais réussi à soigner ce genre de choses, et il est hors de question de compter sur des humains, même si Satinka est la jument d'un cowboy. Je ne leur fais pas confiance, et donc me laisser soigner, impensable ! Pourtant, quand j'essaie de poser mon sabot au sol, les élancements reprennent de plus belle et je redresse brusquement la tête, les oreilles en arrière, serrant les dents, retenant un petit cri. Je ferme mes beaux yeux noisettes, réprimant cette douleur, la laissant s'atténuer légèrement, puis je les rouvre. Je doute qu'elle n'aie pas remarqué ma brusque réaction, alors je n'ajoute rien. Je n'ai pas besoin de mots, elle le sait. Elle le voit.





.Codage de N'E. Pour Lea-angels .


╚═════════════════════════════════════════════.ஐ.═╝

On aura beau essayer, mon jugement ne changera jamais complètement, vipères ! [PV Satinka] 237643chevalbai

Mes DCs :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Satinka / Rosenrot
Cheval du Sergent & administratrice
Satinka / Rosenrot

Messages : 146
Points : 89
Date d'inscription : 19/01/2014
Age : 20
Localisation : ... Attend, tu es en train de me demander où est-ce que tu pourras me trouver oO ? Tu manques pas d'air toi xD ! Au fort x)

Feuille de Personnage
Nom et sexe: Satinka (Rosenrot), Femelle
Age: Jeune Adulte
Autre:

On aura beau essayer, mon jugement ne changera jamais complètement, vipères ! [PV Satinka] Empty
MessageSujet: Re: On aura beau essayer, mon jugement ne changera jamais complètement, vipères ! [PV Satinka]   On aura beau essayer, mon jugement ne changera jamais complètement, vipères ! [PV Satinka] EmptyLun 23 Juin - 16:12


Bien. Il voulait jouer à qui-tient-mieux-la-douleur ? Il était éliminé d'avance. Satinka s'était déjà prise une flèche dans l'épaule, sans sourciller, pour sauver son cavalier. Et ce n'était qu'un petit aperçu des blessures qu'elle pouvait endurer ! Regardant l'étalon bai qui souffrait, la jument le foudroya du regard, avant de s'éloigner en grommelant et en trottant furieusement. Puis, se servant de cette même colère, elle repartie au galop vers le fort.

Elle ne mit pas longtemps à l'atteindre. La plupart des hommes dormaient encore, et il n'y avait plus traces des quatre cavaliers catastrophique. Néanmoins, les éclats de voix qui partaient du saloon du camp semblaient venir d'eux. La tête légèrement baissée, la jument alezane se dirigea à travers les baraquements, évitant de se faire repérer par les sentinelles... et finie par atteindre la maison qu'elle cherchait. C'était un baraquement comme tout les autres, en bois et à deux étages, mais à la différence qu'il se trouvait légèrement en retrait des autres, et que la famille de Ludwig n'était pas encore arrivée pour y loger. D'après l'allemand, cela ne devrait tarder, car la petite Rose serait bientôt en age de supporter un voyage de New-York jusqu'au fort. Enfin bref. S'approchant de la porte de derrière, celle de la cuisine et qui menait sur une petite estrade en bois, la jument se mit à frapper la porte de ses sabots. Pas violemment hein ! Elle savait que son cavalier avait le sommeil léger ces derniers temps, mais elle craignait que l'alcool qu'il avait ingurgité ne l'empêche de se réveiller. Finalement, un grognement sourd d'homme mécontent se fit entendre au premier étage, puis au rez-de-chaussée, et enfin devant la porte. Puis celle-ci s'ouvrit, et l'allemand apparue. Ses cheveux blonds étaient quelque peu emmêlés, et il s'était couché en uniforme, bottes comprises. Mais il tenait bien l'alcool, et avait le regard aussi vif que d'habitude. Ses beaux yeux bleus-gris la regardait d'un air étonné.

- Rosenrot ? Qu'est-ce que tu...

La jument recula... en boitant. Ce détail n'échappa pas à son cher cavalier, qui ferma la porte et s'approcha de sa monture, bras tendus devant lui.

- Là, doucement...

Mais sa chère jument ne se laissant pas approcher, Ludwig et elle se retrouvèrent peu de temps plus tard devant les écuries. Leur petit manège continua longtemps, jusqu'à ce que l'allemand s'empare d'une trousse de soin. Satinka s'avança alors, passant sa tête entre ses jambes. Ludwig avait à peine eu le temps de bouger qu'il se retrouvait sur le dos de Rosenrot, alors que celle-ci, ne boitant plus le moins du monde, s'en allait au galop vers la sortie du fort. Son cavalier jura, souriant, mais la laissa faire.

Maintenant qu'elle avait son cher cavalier, il lui fallait retrouver l'étalon bai et blessé !

╚═════════════════════════════════════════════.ஐ.═╝

On aura beau essayer, mon jugement ne changera jamais complètement, vipères ! [PV Satinka] Sans_t10

Là où les fleurs s'amusent entre elles, la rose n'a que l’épine comme amie.
On aura beau essayer, mon jugement ne changera jamais complètement, vipères ! [PV Satinka] 215294Sunshine

Stand By Me - Ben E. King
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sakushi-world.forumactif.fr/
Spartan
Solitaire
Spartan

Messages : 115
Points : 53
Date d'inscription : 24/05/2014
Age : 19
Localisation : Entre les dunes, à galoper silencieusement, tel le vent qui soulève les grains de sable.

Feuille de Personnage
Nom et sexe: Spartan, étalon
Age: 4 ans
Autre:

On aura beau essayer, mon jugement ne changera jamais complètement, vipères ! [PV Satinka] Empty
MessageSujet: Re: On aura beau essayer, mon jugement ne changera jamais complètement, vipères ! [PV Satinka]   On aura beau essayer, mon jugement ne changera jamais complètement, vipères ! [PV Satinka] EmptyMar 24 Juin - 12:31

[ Désolée, c'est court :s ]


On aura beau essayer, mon jugement ne changera jamais complètement, vipères !



Privé Satinka





Satinka me foudroie du regard, puis tourne les talons et s'en va d'un trot furieux avant de passer dans un galop rapide. Je fronce les naseaux. La rappeler ne servirait à rien, je le sais bien. Alors je me tais, et, boitant, je commence à m'avancer en direction de mon cher désert. Si les ligaments sont déchirés, je préfère attendre la mort là-bas. Non pas que je me laisserai mourir, plutôt que je ne pourrai pas me défendre contre un couguar, un groupe de coyotes ou que sais-je encore ! Pourtant, j'ai peur de ne jamais revoir la jument. Elle est mon unique amie, et je dois déjà la perdre ? Devons-nous vraiment rester ainsi, elle énervée contre moi ? Je baisse les yeux sur le sol qui devient de plus en plus sec au fil des pas. Mes empreintes sont bien visibles, pourtant je n'en fais cas, cela importe peu. Je pénètre bientôt dans la plaine aride, et au loin, j'aperçois mon désert, avec ses dunes sablonneuse et son vent qui les effleure doucement. Pourtant, contrairement à l'ordinaire, je ne suis pas vraiment heureux de le voir. D'un côté, oui, c'est chez moi, mais de l'autre... de l'autre il y a Satinka. Cette situation m'attriste. Je n'aime pas la savoir furieuse, surtout par ma faute et contre moi. Je continue ma progression, la tête basse, peinant à avancer. Pourtant je continue. Je n'ai pas le temps d'arriver à la moitié de ces terres sèches parsemées d'étranges buissons épineux que j'entends un bruit de galop dans mon dos. Je me retourne et découvre Satinka. Mais elle n'est pas seule, un cowboy la chevauche, tenant un étrange objet. Je fronce les sourcils, m'arrêtant, tendant mes muscles. Je reste néanmoins en appui sur trois membres uniquement, foudroyant la jument du regard, mécontent. Elle sait que je n'aime pas les cowboy, et elle m'en importe un ? C'est complètement insensé ! Les oreilles tournées vers l'arrière, l'encolure prolongeant la ligne de mon dos sans monter ou descendre, je foudroie le bipède de mon regard inquisiteur, juste après avoir jeté un rapide regard interrogateur à l'équidé.





.Codage de N'E. Pour Lea-angels .


╚═════════════════════════════════════════════.ஐ.═╝

On aura beau essayer, mon jugement ne changera jamais complètement, vipères ! [PV Satinka] 237643chevalbai

Mes DCs :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Satinka / Rosenrot
Cheval du Sergent & administratrice
Satinka / Rosenrot

Messages : 146
Points : 89
Date d'inscription : 19/01/2014
Age : 20
Localisation : ... Attend, tu es en train de me demander où est-ce que tu pourras me trouver oO ? Tu manques pas d'air toi xD ! Au fort x)

Feuille de Personnage
Nom et sexe: Satinka (Rosenrot), Femelle
Age: Jeune Adulte
Autre:

On aura beau essayer, mon jugement ne changera jamais complètement, vipères ! [PV Satinka] Empty
MessageSujet: Re: On aura beau essayer, mon jugement ne changera jamais complètement, vipères ! [PV Satinka]   On aura beau essayer, mon jugement ne changera jamais complètement, vipères ! [PV Satinka] EmptyMer 25 Juin - 22:27


Il était là. Comme prévu, l'étalon bai s'en était allé vers son désert, où le sable et les mouches l'attendaient avec hâte et délice en le voyant rentrer blesser. Il n'avait pas fallu plus de 10 minutes à la jument pour le retrouver et le rejoindre, Ludwig, étonné et à cru sur son dos. Ça avait beau être la deuxième fois seulement qu'ils se voyaient, Satinka avait rapidement compris son mode de fonctionnement et cernée avec habilité le personnage. Maintenant elle se tenait devant lui, à quelques mètres, droite, fière sous le couvert de la lune, son cavalier descendant de son dos, mais restait en retrait. Les yeux bleus ciel de la jument étaient plantés dans ceux de Spartan ; elle était tendue, et le moindre mauvais geste envers Ludwig enverrait voler leur amitié et ses chances de guérison. Et, alors que les yeux bleus de la jolie jument se faisaient menaçants, et semblaient prêt à transpercer l'étalon sauvage de milles et un pic de glace, les yeux bleus de l'homme ne reflétait que bonté et bienveillance. Ils étaient posés sur le quatrième membre de Spartan, celui qu'il ne posait pas à terre. Alors, déposant la sacoche de cuir au sol et la laissant là, l'homme de la Cavalry, accroupit et les mains tendues devant lui, paumes ouvertes pour montrer qu'il n'avait rien de menaçant, s'approcha alors lentement de l'étalon bai. Il avait confiance en lui, confiance en sa jument, mais c'était surtout l'animal blessé qu'il voulait examiner. Alors comme ça, sa jument, sa chère Rosenrot, avait tout prévu pour qu'il sorte avec elle et aille à la rencontre de cet animal... C'était tout bonnement exceptionnel ! Et dire que certains doutaient encore de l'intelligence de ces merveilleuses créatures ! Sortant de sa rêverie, et légèrement intimidé par la présence d'un pareil animal, Ludwig se mit à lui parler d'une voix calme et douce, chaude comme le miel.

- Là, calme toi, kleiner, calme toi... Je ne veux que ton bien tu sais ?

Du coin de l'oeil, il regarda tout de même sa jument. Celle-ci était toujours là, droite et protectrice, et il bénit le seigneur de lui avoir donné pareil camarade.

╚═════════════════════════════════════════════.ஐ.═╝

On aura beau essayer, mon jugement ne changera jamais complètement, vipères ! [PV Satinka] Sans_t10

Là où les fleurs s'amusent entre elles, la rose n'a que l’épine comme amie.
On aura beau essayer, mon jugement ne changera jamais complètement, vipères ! [PV Satinka] 215294Sunshine

Stand By Me - Ben E. King
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sakushi-world.forumactif.fr/
Spartan
Solitaire
Spartan

Messages : 115
Points : 53
Date d'inscription : 24/05/2014
Age : 19
Localisation : Entre les dunes, à galoper silencieusement, tel le vent qui soulève les grains de sable.

Feuille de Personnage
Nom et sexe: Spartan, étalon
Age: 4 ans
Autre:

On aura beau essayer, mon jugement ne changera jamais complètement, vipères ! [PV Satinka] Empty
MessageSujet: Re: On aura beau essayer, mon jugement ne changera jamais complètement, vipères ! [PV Satinka]   On aura beau essayer, mon jugement ne changera jamais complètement, vipères ! [PV Satinka] EmptyMer 9 Juil - 22:40

[ Désolée, mais y'a eu ma randonnée, et après, j'avais absolument pas le moral pour RP avec Spartan et ça aurait trop influencé ses réactions :s Et puis une flemmardite aiguë aussi :') ]


On aura beau essayer, mon jugement ne changera jamais complètement, vipères !



Privé Satinka





Satinka se tient droite et fière, la brise jouant très légèrement avec ses crins. Le cowboy descend de son dos, et je recule, les oreilles tournées vers l'arrière. Sauf que rien en moins n'exprime une quelconque colère, une quelconque répulsion, juste la crainte. La crainte de cet inconnu, un bipède, un de ces êtres que j'ai appris à fuir, à mépriser et même à haïr. Je remarque bien la tension et la raideur de la jument, elle est sur ses gardes. Et je devine aisément pourquoi, d'autant plus que son regard se plante dans le mien, sans pour autant que je le soutienne, concentré uniquement sur l'humain. Ce dernier déposa l'objet qu'il tenait au sol, son regard effleurant mon membre blessé. Il s'accroupit, tendant ses mains vers moi, comme pour me montrer qu'il ne représente en rien une menace. Il entreprend de s'approcher, et bien que tous mes muscles soient tendus, je ne fais rien de plus qu'un léger pas, tout petit, de recule.

- Là, calme toi, kleiner, calme toi... Je ne veux que ton bien tu sais ?

Je vois pourtant bien son rapide regard vers Satinka, et, suivant ses yeux vers la jument, il ne m'en faut pas plus pour deviner que tenter encore de reculer l'indignerait, voir la ferait changer d'avis. Elle pourrait très bien ramener son cavalier au fort, et me laisser là... Reportant mon attention sur l'humain, fronçant légèrement les naseaux, je baisse la tête à sa hauteur, l'observant. Mes oreilles sont toujours orientées dans la crainte, pourtant, je fais un pas en direction du cowboy, hésitant. Puis je jette un regard à l'équidé, interrogateur. Mais ce geste, ce simple pas et le fait que j'aie positionné ma tête à la hauteur du bipède, est une preuve, d'une certaine manière, que je ne lui ferais rien. Peut-être pas au point de lui accorder ma totale confiance, certes, mais au moins de le laisser m'aider. De toute façon, je devine que Satinka ne le laisserait pas faire n'importe quoi, si ? Non, je l'imagine mal le laisser me faire du mal. Alors, peu à peu, je relâche mes muscles, mais pas complètement, juste assez pour qu'ils remarquent le changement, pour que je paraisse plus détendu, plus calme. Pourtant, au fond de mon regard, c'est la tempête. Je ne sais plus quoi penser, plus quoi faire, plus comment réagir. Alors je me contente de rester immobile, observant l'humain.




.Codage de N'E. Pour Lea-angels .


╚═════════════════════════════════════════════.ஐ.═╝

On aura beau essayer, mon jugement ne changera jamais complètement, vipères ! [PV Satinka] 237643chevalbai

Mes DCs :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Satinka / Rosenrot
Cheval du Sergent & administratrice
Satinka / Rosenrot

Messages : 146
Points : 89
Date d'inscription : 19/01/2014
Age : 20
Localisation : ... Attend, tu es en train de me demander où est-ce que tu pourras me trouver oO ? Tu manques pas d'air toi xD ! Au fort x)

Feuille de Personnage
Nom et sexe: Satinka (Rosenrot), Femelle
Age: Jeune Adulte
Autre:

On aura beau essayer, mon jugement ne changera jamais complètement, vipères ! [PV Satinka] Empty
MessageSujet: Re: On aura beau essayer, mon jugement ne changera jamais complètement, vipères ! [PV Satinka]   On aura beau essayer, mon jugement ne changera jamais complètement, vipères ! [PV Satinka] EmptyVen 11 Juil - 1:50


Satinka s'avança alors, sans aucune hésitation, et se plaça aux côtés de son cavalier. Spartan avait décidé d'écouter la voix de la raison, pour une fois ! Il était toujours tendu - Satinka avait souvent vu des équidés tentant de cacher leurs émotions alors qu'une bataille, voire même un humain, approchait. Elle savait à quoi ressemblait un cheval qui tentait de se cacher. Et c'est d'ailleurs pour cela qu'elle ne le faisait jamais.

Cette tête de mule qu'était l'étalon bai avait finalement laissé Ludwig s'approcher de lui. La situation était tendue, mais la jolie jument alezane veillait. L'allemand regarda l'étalon dans les yeux. Il savait que ce n'était pas une chose à faire avec un animal sauvage, mais il n'avait pas pu s'en empêcher, comme attiré par les yeux de l'étalon. Effectivement, c'était un magnifique animal ! Se retournant légèrement, Ludwig prit la trousse de soin et s'approcha lentement et avec précaution de la patte blessée du cheval sauvage, ayant posée avec douceur et bienveillance sa main sur la croupe de Spartan, sans avoir cessé de murmurer des phrases calmes, agréables à l'oreille et surtout, emplies de confiance. Car le sergent avait beau savoir sa jument avec lui, il n'était jamais rassurant de s'approcher d'une bête blessée. Il frôla du bout des doigts la jambe, sans appuyer, pour ne pas faire souffrir inutilement. Car il n'avait pas besoin de malmener l'étalon en triturant sa patte pour la deviner chaude, la voyant enflée à ce point. L'Allemand soupira et réfléchit intensément en regardant la patte, sentant sa jument à ses côtés. Et dire que, dans certains pays, on abattait des chevaux pour une blessure à la jambe ! Néanmoins, si cet étalon guérissait, il n'était pas dit qu'il galoperait à nouveau comme il le faisait sûrement avant. Il n'y avait pas grand chose à faire. Ouvrant sa gourde, l'eau versa l'eau glacée sur la patte de l'étalon, avant de la sécher, la laissant tout de même fraîche, et d'étaler un onguent dessus. Il ne se souciait plus que l'animal soit sauvage. Quand il s'agissait de soin, tout le monde était dans le même camp. Prenant les bandages, le sergent se mit à strapper la blessure de l'étalon. Malheureusement, il devait serrer, et cela n'était sûrement pas indolore...

╚═════════════════════════════════════════════.ஐ.═╝

On aura beau essayer, mon jugement ne changera jamais complètement, vipères ! [PV Satinka] Sans_t10

Là où les fleurs s'amusent entre elles, la rose n'a que l’épine comme amie.
On aura beau essayer, mon jugement ne changera jamais complètement, vipères ! [PV Satinka] 215294Sunshine

Stand By Me - Ben E. King
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sakushi-world.forumactif.fr/
Spartan
Solitaire
Spartan

Messages : 115
Points : 53
Date d'inscription : 24/05/2014
Age : 19
Localisation : Entre les dunes, à galoper silencieusement, tel le vent qui soulève les grains de sable.

Feuille de Personnage
Nom et sexe: Spartan, étalon
Age: 4 ans
Autre:

On aura beau essayer, mon jugement ne changera jamais complètement, vipères ! [PV Satinka] Empty
MessageSujet: Re: On aura beau essayer, mon jugement ne changera jamais complètement, vipères ! [PV Satinka]   On aura beau essayer, mon jugement ne changera jamais complètement, vipères ! [PV Satinka] EmptyJeu 31 Juil - 16:07


On aura beau essayer, mon jugement ne changera jamais complètement, vipères !



Privé Satinka





La jument s'avance pour se placer aux côtés de son cavalier, comme pour le protéger. Mais je ne suis pas idiot. Pas au point de faire voler en éclat mon amitié avec Satinka en même temps que mes chances de guérison, du moins. Le cowboy me regarde dans les yeux, et je soutiens son regard, un petit spasme secouant l'une de mes oreilles, la faisant légèrement tressauter, vieux réflexe dû à certains événements repoussés aux limites de ma mémoire. Le bipède se retourne pourtant bien vite, s'emparant de l'étrange objet qu'il avait délaissé quelques instants plus tôt. Puis il s'avance, prudemment, lentement, posant sa main sur ma croupe, se baissant vers mon membre blessé. Des phrases se voulant rassurantes et agréables continuent d'être murmurées à mon attention. Peut-être ont-elles un effet, peut-être pas, mais je reste immobile, même quand il effleure ma patte du bout des doigts, ce qui me fait frémir. Il laisse échapper un soupire, puis semble rester pensif quelques secondes. Je l'observe ouvrir un étrange récipient et déverser un liquide froid sur ma blessure, que je devine être de l'eau à son odeur. Puis il la sèche et étale un onguent, et je tends mes muscles pour ne pas frémir. Néanmoins, cela calme la douleur, et a apparemment un effet positif sur ma crainte, car peu à peu elle s'apaise également. Satinka, elle, continue de veiller sur son cavalier, comme... Je ne peux m'empêcher de la comparer à une mère, ou quelque chose comme cela, tant ses intentions sont honorables envers l'humain. Pourtant, je suis bien loin de comprendre comment une amitié pareille est possible, entre elle et ce cowboy. Il a bel et bien l'air différent des autres, certes, mais... Non, je ne comprend pas. Et je ne suis pas en droit, non plus, d'établir un quelconque jugement.

Le bipède entreprend ensuite de bander ma plaie, et cette étape me fait serrer les dents, positionnant un peu plus les oreilles en arrière. Pourtant, je me retiens bien de bouger, sachant que cela ne ferait que durer plus la tâche et la rendre plus difficile pour l'humain. J'ai beau me raidir de tous mes muscles, n'ayant qu'envie de faire un écart, je reste campé sur mes membres, totalement immobile. Enfin, sur trois de mes membres, car je me garde bien de m'appuyer sur mon postérieur droit. Je tente de me focaliser sur autre chose que la douleur, balayant les terres arides du regard, puis observant mon désert, au loin. Les buissons épineux qui nous entourent semblent bien secs, abritant sûrement multiples scorpions, serpents ou terriers de quelques autres bêtes sauvages. Le sol légèrement sablonneux, craquelé par endroit, formant des plaques de boue sèche, laisse supposer que le manque de pluie se fait sentir, ce que je ne peux qu'approuver étant donné que je trouve moins facilement de l'eau, ces derniers jours. Pourtant, je sais également que les précipitations reviendront bien vite, abreuvant cette terre trop souvent oubliée. Je me reconcentre sur le bipède qui semble avoir terminé sa tâche, attendant de voir s'il comptait faire quoi que ce soit d'autre ou simplement se relever.

[Désolée, ne voulant pas jouer ton cavalier, je savais pas trop quoi dire :s donc y'a aucun intérêt dans ce post '^']




.Codage de N'E. Pour Lea-angels .


╚═════════════════════════════════════════════.ஐ.═╝

On aura beau essayer, mon jugement ne changera jamais complètement, vipères ! [PV Satinka] 237643chevalbai

Mes DCs :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Satinka / Rosenrot
Cheval du Sergent & administratrice
Satinka / Rosenrot

Messages : 146
Points : 89
Date d'inscription : 19/01/2014
Age : 20
Localisation : ... Attend, tu es en train de me demander où est-ce que tu pourras me trouver oO ? Tu manques pas d'air toi xD ! Au fort x)

Feuille de Personnage
Nom et sexe: Satinka (Rosenrot), Femelle
Age: Jeune Adulte
Autre:

On aura beau essayer, mon jugement ne changera jamais complètement, vipères ! [PV Satinka] Empty
MessageSujet: Re: On aura beau essayer, mon jugement ne changera jamais complètement, vipères ! [PV Satinka]   On aura beau essayer, mon jugement ne changera jamais complètement, vipères ! [PV Satinka] EmptySam 9 Aoû - 18:09


Quand Spartan baissa les oreilles en arrière, la jolie jument fit exactement de même, et ses muscles se tendirent. Mais l'étalon bai ne bougea pas plus, et Satinka finit se calma quelque peu. Depuis que son allemand avait commencé à soigner le cheval sauvage, sa jument n'avait qu'une peur : que Spartan s'emballe. Oui, aussi étonnant que cela puisse paraître de sa part, c'était bien de la peur qui la parcourait, bien qu'elle l'ai rapidement cachée, enfouie en elle comme à son habitude.

L'homme finit par se relever, et observa la jambe désormais bandée de l'équidé. Le résultat lui plaisant bien, il rangea toutes les affaires qu'il avait sortit, avant de lancer un sourire éclatant de gentillesse et de se retourner vers Rosenrot, s'approchant d'elle pour lui caresser les naseaux, le regard bleuté de sa jument croisant ses propres yeux bleus. Il avait finit de soigner l'animal, mais le fait qu'il vive sans aucun humain à ses côtés pouvait indéniablement lui être fatal. L'homme se décala sur le côté de la jument alezane et, d'un bond agile et habitué, se retrouva sur son dos.

Satinka ne dit rien, elle ne regarda même pas l'étalon, regardant le sol pour elle ne savait quelle raison, et, se cabrant légèrement, se tourna vers le fort, dont elle prit la direction au galop. Ramener son cavalier chez lui était devenu la tache numéro une dans son esprit - elle s'était remise à agir ainsi, tache par tache, afin de mieux gérer les choses. Mais il fallait voir les choses du bon côté : Ludwig n'était pas le moins du monde blessé, et Spartan avait reçu des soins. Perdue dans ses pensées, galopant mécaniquement, Satinka n'avait pas remarquée qu'ils avaient franchis la porte du fort, et qu'elle se dirigeait déjà vers les baraquements. Ce n'est que quand elle ne sentit plus le poids de son cavalier sur le dos qu'elle revint à la réalité - paniquant légèrement face à cette absence de poids habituel sur son dos. Mais heureusement, elle le vit de suite à ses côtés et se calma - eh bien ! Son self control semblait particulièrement faible, ces derniers temps ! Une bonne bataille lui remettrait les idées en place.

Après que Ludwig soit descendu, ai flatté sa jument et soit repartit, somnolent et étonné, sa monture hésita sur ce qu'elle allait faire. Devait-elle rester ici, ou retourner voir Spartan ? Après quelques minutes de réflexion, elle se cabra à nouveau pour se retourner et repartit au galop en direction du désert, oubliant que c'était la nuit et qu'elle avait sommeille. Certaines fois, elle pouvait tout oublier, faim, soif, fatigue et douleur.

╚═════════════════════════════════════════════.ஐ.═╝

On aura beau essayer, mon jugement ne changera jamais complètement, vipères ! [PV Satinka] Sans_t10

Là où les fleurs s'amusent entre elles, la rose n'a que l’épine comme amie.
On aura beau essayer, mon jugement ne changera jamais complètement, vipères ! [PV Satinka] 215294Sunshine

Stand By Me - Ben E. King
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sakushi-world.forumactif.fr/
Spartan
Solitaire
Spartan

Messages : 115
Points : 53
Date d'inscription : 24/05/2014
Age : 19
Localisation : Entre les dunes, à galoper silencieusement, tel le vent qui soulève les grains de sable.

Feuille de Personnage
Nom et sexe: Spartan, étalon
Age: 4 ans
Autre:

On aura beau essayer, mon jugement ne changera jamais complètement, vipères ! [PV Satinka] Empty
MessageSujet: Re: On aura beau essayer, mon jugement ne changera jamais complètement, vipères ! [PV Satinka]   On aura beau essayer, mon jugement ne changera jamais complètement, vipères ! [PV Satinka] EmptySam 18 Oct - 7:38


On aura beau essayer, mon jugement ne changera jamais complètement, vipères !



Privé Satinka





Le bipède se relève et contemple son travail quelques instants, l'évaluant d'un oeil critique. Apparemment, le résultat lui plait car il rassemble ses affaires et revient vers sa jument pour lui caresser les naseaux, le regard plongé dans celui de mon amie. Je suis bien loin de pouvoir comprendre ce lien, plus le temps passe, plus je les observe, plus je m'en rends compte. Pourtant, quand l'humain saute sur son dos d'un bond agile, un frémissement agite imperceptiblement mes oreilles. Mon passé ne pourra jamais être effacé, malgré toutes les tentatives de Satinka pour me faire comprendre que les cowboys ne sont pas obligatoirement mauvais.

La jument ne m'adresse pas même un regard. Fixant le sol, elle se cabre pour se retourner et partir au galop, s'éloignant de moi par la même direction de laquelle elle était venue : le fort. Aurais-je fait quelque chose de mal pour qu'elle agisse ainsi ? Penchant légèrement la tête sur le côté en la regardant s'éloigner, je finis par me détourner et prendre la direction de mon Désert. En temps normal, j'aurais galopé, ombre mouvante sous la lune étincelante, impatient de retrouver mon domaine, mais pas ce soir. Mais ce n'est pas uniquement à cause de la douleur que mes pas sont lents et presque traînants. L'attitude de Satinka m'a surpris, et j'aurais aimé pouvoir lui parler ce soir encore, pour m'assurer qu'elle ne m'en voulait pas, ou quoi que ce soit d'autre. Enfin, passons.

Atteindre mon Désert me demanda une bonne demi-heure, mais finalement, m'y voilà. Le sable sous mes sabots me rassure, le doux vent nocturne me murmure ses aventures à l'oreille tandis que la lune semble me veiller. Levant le museau vers les étoiles, les observant quelques secondes, je finis par fermer les yeux et savourer le vent et les odeurs qu'il porte. Puis je me remets en marche. Ici, le sol mou rend ma progression plus facile, ce qui aurait été le contraire pour un cheval qui n'était pas habitué à lui, et je peux poser mon membre blessé sans trop de difficultés.

Bientôt, je perçois le martèlement des sabots d'un équidé, et je me retourne pour découvrir Satinka. Je suis content de la voir, ce que traduit le petit sourire à peine perceptible qui flotte sur mes traits, comme présent tout en étant absent.

- Je ne pensais pas que tu reviendrais, Satinka... Je voulais te remercier, et encore, je pense que c'est bien insuffisant pour tout ce que tu as fait pour moi, ce soir. Merci.

Je suis sincère, et mon regard plongé dans le sien le montre bien. De la reconnaissance et une pointe de tristesse s'y mêlent, car j'ai l'impression que je ne pourrais jamais lui rendre la monnaie de sa pièce...




.Codage de N'E. Pour Lea-angels .



[Voilà, vraiment désolée de tout ce retard, mais avec les cours, dur de suivre. Et puis, j'ai pas eu un week-end à moi depuis des lustres, donc voilà ^^' Désolée ^^' ]

╚═════════════════════════════════════════════.ஐ.═╝

On aura beau essayer, mon jugement ne changera jamais complètement, vipères ! [PV Satinka] 237643chevalbai

Mes DCs :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Satinka / Rosenrot
Cheval du Sergent & administratrice
Satinka / Rosenrot

Messages : 146
Points : 89
Date d'inscription : 19/01/2014
Age : 20
Localisation : ... Attend, tu es en train de me demander où est-ce que tu pourras me trouver oO ? Tu manques pas d'air toi xD ! Au fort x)

Feuille de Personnage
Nom et sexe: Satinka (Rosenrot), Femelle
Age: Jeune Adulte
Autre:

On aura beau essayer, mon jugement ne changera jamais complètement, vipères ! [PV Satinka] Empty
MessageSujet: Re: On aura beau essayer, mon jugement ne changera jamais complètement, vipères ! [PV Satinka]   On aura beau essayer, mon jugement ne changera jamais complètement, vipères ! [PV Satinka] EmptyMer 22 Oct - 23:47


C'est ici que le désert commençait. Que l'herbe déjà brûlée par le soleil et la poussière redevenait sable brûlant et stérile. La jument fit quelque pas, soulevant un peu de sable qui s'envola, emporté par le vent frais du désert la nuit, sans demander son reste. Les crins de Satinka suivaient le même chemin, flottant élégamment, comme porté par les eaux. Et elle osa faire quelque pas, sentant le sable glisser contre ses sabots, comme s'ils les polissait. C'était peu agréable, mais la jument du sergent avait connu bien pire pour pouvoir se plaindre de ce simple désagrément. L'étalon bai était là, et, elle la voyant, il se mit à... était-ce un sourire ? A vrai dire, elle n'aurait pas su dire s'il y en avait un ou non, mais ce geste, aussi petit soit-il, n'échappa pas à l'oeil attentif de Satinka, qui s'abstint pourtant de commenter.

- Je ne pensais pas que tu reviendrais, Satinka... Je voulais te remercier, et encore, je pense que c'est bien insuffisant pour tout ce que tu as fait pour moi, ce soir. Merci.

Ainsi parla Spartan, tandis qu'il la regardait calmement dans les yeux, avec cette sérénité typique qu'on les gens tristes devant la fatalité. Mais pourquoi donc ce regard ? Combien de foi s'étaient-ils rencontrés ? Deux fois. Certes, ils étaient bien partis pour devenir amis, mais la jument craignait que quelque chose ne soit en train de se développer en l'étalon solitaire... Rosenrot afficha un léger sourire de façade, ailleurs également, mais dans ses questionnements plutôt que dans les mêmes pensées que Spartan.

- Oh, crois moi, il est plus dur de se débarrasser de moi que ça n'en a l'air... Il n'y a pas de quoi, voyons. Solidarité. C'est vital dans un bataillon. J'imagine que tu aurais fais la même chose pour moi si tu en avais eu la possibilité, n'est-ce pas

Ce qui devait sonner comme une question de la part de la jument ne sonna pas ainsi. Pourquoi ? Elle n'en savait rien. Le comportement de cet étalon était vraiment étrange, ou du moins, précoce. Ce qui le rendait étrange. Un silence assez gênant venait de s'installer entre les deux équidés, et la fatigue commençait à gagner la jolie jument, apparaissant au fond de ses magnifiques yeux bleus : il était vraiment temps qu'elle rentre au fort.

╚═════════════════════════════════════════════.ஐ.═╝

On aura beau essayer, mon jugement ne changera jamais complètement, vipères ! [PV Satinka] Sans_t10

Là où les fleurs s'amusent entre elles, la rose n'a que l’épine comme amie.
On aura beau essayer, mon jugement ne changera jamais complètement, vipères ! [PV Satinka] 215294Sunshine

Stand By Me - Ben E. King
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sakushi-world.forumactif.fr/
Spartan
Solitaire
Spartan

Messages : 115
Points : 53
Date d'inscription : 24/05/2014
Age : 19
Localisation : Entre les dunes, à galoper silencieusement, tel le vent qui soulève les grains de sable.

Feuille de Personnage
Nom et sexe: Spartan, étalon
Age: 4 ans
Autre:

On aura beau essayer, mon jugement ne changera jamais complètement, vipères ! [PV Satinka] Empty
MessageSujet: Re: On aura beau essayer, mon jugement ne changera jamais complètement, vipères ! [PV Satinka]   On aura beau essayer, mon jugement ne changera jamais complètement, vipères ! [PV Satinka] EmptyJeu 23 Oct - 10:40


On aura beau essayer, mon jugement ne changera jamais complètement, vipères !



Privé Satinka





Un léger sourire flotte sur les traits de Satinka, mais le coeur n'y est pas, son esprit est ailleurs. La nuit étant déjà bien avancée, je ne me fais pas trop de soucis, elle doit être simplement fatiguée, ce qui est compréhensible, mais je sens pourtant qu'il y a autre chose...

- Oh, crois moi, il est plus dur de se débarrasser de moi que ça n'en a l'air... Il n'y a pas de quoi, voyons. Solidarité. C'est vital dans un bataillon. J'imagine que tu aurais fais la même chose pour moi si tu en avais eu la possibilité, n'est-ce pas.

Ce qui devait certainement être une question ne sonne pas comme telle, et je ne sais si je dois répondre ou non. Mais certes, j'aurais agi comme elle. Le silence s'installe entre nous, pesant, gênant. Il marque certainement le temps de nous séparer, car les mots viennent à nous manquer pour le troubler. Et puis, je lis bien la petite étincelle qui naît au fond des yeux de la jument, signalant sa fatigue pour qui y prêtait la moindre attention.

- Il se fait tard, tu devrais rentrer te reposer. Bonne nuit Satinka.

J'aurais ajouté un nouveau merci si j'avais ignoré qu'elle répondrait à nouveau la même chose, ou si je n'imaginais que cela risquerait de la mettre mal à l'aise. Alors je me tais, et me détourne, reprenant mon chemin vers la falaise, vers ma grotte, vers ce repos bienvenue qui m'y attend sagement. Si j'avais été en pleine possession de mes moyens, je me serais sûrement offert un petit galop à travers les dunes, histoire de me changer un peu les idées, de digérer ces évènements, mais premièrement ma patte m'en empêchait, et deuxièmement, je n'en avais pas vraiment envie. Alors je me contentais de me diriger vers ma demeure, boitant légèrement sous la lune protectrice.

[ RP fini ? ]




.Codage de N'E. Pour Lea-angels .


╚═════════════════════════════════════════════.ஐ.═╝

On aura beau essayer, mon jugement ne changera jamais complètement, vipères ! [PV Satinka] 237643chevalbai

Mes DCs :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Satinka / Rosenrot
Cheval du Sergent & administratrice
Satinka / Rosenrot

Messages : 146
Points : 89
Date d'inscription : 19/01/2014
Age : 20
Localisation : ... Attend, tu es en train de me demander où est-ce que tu pourras me trouver oO ? Tu manques pas d'air toi xD ! Au fort x)

Feuille de Personnage
Nom et sexe: Satinka (Rosenrot), Femelle
Age: Jeune Adulte
Autre:

On aura beau essayer, mon jugement ne changera jamais complètement, vipères ! [PV Satinka] Empty
MessageSujet: Re: On aura beau essayer, mon jugement ne changera jamais complètement, vipères ! [PV Satinka]   On aura beau essayer, mon jugement ne changera jamais complètement, vipères ! [PV Satinka] EmptyVen 31 Oct - 14:16


Le silence s'installe. Il dure, et puis se brise.

- Il se fait tard, tu devrais rentrer te reposer. Bonne nuit Satinka.

La jument regarde quelque instant l'étalon bai dans les yeux, le sondant de l'intérieur, puis hoche la tête et se détourne avant lui, car sa fierté et son rang l'oblige à mener la danse.

- Affirmatif. Au revoir, Spartan. Fait attention à ta blessure.

Et sans rien ajouter de plus, Satinka s'élance, augmente sa vitesse, bat des records et honore ses origines de quarter horse. Le camp n'est pas à 400 mètres mais piquer un sprint sur cette distance permet de s'oublier. En arrivant au fort, dans lequel elle entra en passant par les prés pour pouvoir rentrer et éviter les sentinelles, son corps fumait, brûlant dans la fraîcheur de la nuit. Elle avait encore la force de trottiner jusqu'aux boxs, où elle aurait dû se trouver depuis le début. Le sien était toujours ouvert, et elle se glissa dedans, tirant la porte de son box pour la refermer, ne pouvant la reverrouiller. Demain, on la trouverait tranquillement ici, la porte ouverte, et elle serait récompensée pour sa fidélité. Enfin, si Ludwig avait la chance d'éviter la gueule de bois et la fatigue qu'il était bien partit pour avoir. Le pauvre... Rosenrot sourit, débordante d'amour pour son humain, et se coucha dans la paille, cédant à cette fatigue qu'elle n'osait montrer de peur de paraître trop faible, et de faire baisser le moral des troupes. Oui, elle se devait d'être un parfait exemple ! Et de savoir quand se mettre au niveau de ses compagnons d'armes, afin de partager avec eux ce qu'ils ne pourraient supporter seuls.

Enfin, sa tête s'affaissa et ses beaux yeux bleus se couvrirent, et elle s'endormit, repensant une dernière fois à l'étalon sauvage, qui vivait dans le désert. Son ami.

[[ Fin du rp xD ]]

╚═════════════════════════════════════════════.ஐ.═╝

On aura beau essayer, mon jugement ne changera jamais complètement, vipères ! [PV Satinka] Sans_t10

Là où les fleurs s'amusent entre elles, la rose n'a que l’épine comme amie.
On aura beau essayer, mon jugement ne changera jamais complètement, vipères ! [PV Satinka] 215294Sunshine

Stand By Me - Ben E. King
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sakushi-world.forumactif.fr/
Contenu sponsorisé




On aura beau essayer, mon jugement ne changera jamais complètement, vipères ! [PV Satinka] Empty
MessageSujet: Re: On aura beau essayer, mon jugement ne changera jamais complètement, vipères ! [PV Satinka]   On aura beau essayer, mon jugement ne changera jamais complètement, vipères ! [PV Satinka] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
On aura beau essayer, mon jugement ne changera jamais complètement, vipères ! [PV Satinka]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Décès d’Ernst Bennett, ex-beau-père de Jean-Claude Duvalier
» Jugement rendu : un papon désavoué!
» La découverte de l'équipe Aura (privé Trecko)
» Purifiez votre âme avant le jugement dernier
» La douleur d'un jugement

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Spirit ~ l'Histoire Eternelle  :: Autrefois... :: Archives-
Sauter vers: