Spirit ~ l'Histoire Eternelle
Invité, je t'attendais. N'ai pas peur, avance. Regardes ces plaines, regardes ces lacs scintillants. Rejoins nous, viens te battre pour les tiens, viens vivre en tant que cheval de cow-boy, d'indiens, vis libre dans l'une des Hardes ou ne dépends de personne et deviens un solitaire. Tu vivras de merveilleuses rencontre, d'autre moins, sans doute. Ton destin t'appartient. Plonges dans l'univers de Spirit ~ Histoire Éternelle, fais régner la paix ou la terreur...

Spirit ~ l'Histoire Eternelle

Plonges dans un univers empli de beauté, pars sur les traces de Spirit l'étalon des Plaines...
 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Faites de la PUB pour Spirit ~ L'histoire Éternelle !

Partagez
 

 Here we are, in the grays of Winter... [PV Cheyenne]

Aller en bas 
AuteurMessage
Ezhno
Solitaire
Ezhno

Messages : 8
Points : 7
Date d'inscription : 15/10/2014
Localisation : Neverland

Feuille de Personnage
Nom et sexe: Ezhno, étalon
Age: Adulte
Autre:

Here we are, in the grays of Winter... [PV Cheyenne] Empty
MessageSujet: Here we are, in the grays of Winter... [PV Cheyenne]   Here we are, in the grays of Winter... [PV Cheyenne] EmptyDim 28 Déc - 16:30


Les derniers rayons du soleil caressèrent la surface immobile de l'étendue glacée, puis disparurent comme des rêves. Le vent se mit alors à soupirer, soulevant quelques flocons du lac pour les amener sur les rives enneigées. Sur celles-ci se trouvait un étalon. Il était d'une étonnante robe, à mi-chemin entre le brun foncé et le noir, et des crins d'une blancheur épatante. Sous un toupet immaculé, on pouvait voir briller deux yeux bleus foncés, profonds et incertains, dans lesquels on pouvait lire une immense patience, couplée d'apathie, mais avec cet air qu'on tout ceux qui ont trop vécu et trop regretté.

Il neigeait. Et l'étalon se tenait immobile, à scruter le lac d'un air perdu. Les flocons avaient commencés à s'amasser sur son dos et sa croupe, car cela faisait plusieurs bonnes minutes qu'il était là, seul, debout dans le froid, attendant - mais quoi au juste ?

L'étalon avait parcouru plusieurs lieues pour arriver ici. Il avait soigneusement évité les territoires indiens, galopé avec Frère Vent à travers toute la pleine, soulevant une véritable tempête de neige derrière lui, et avait finalement échoué ici, sur le bord d'un lac gelé, se trouvant sur le territoire de la harde de l'Ouest et leur appartenant bien évidement. L'animal était bien conscient du danger que cela représentait. Les Solitaires n'avaient jamais été des chevaux appréciés, il se trouvait sur un territoire qui n'était pas le sien, et cela sans aucun motif valable ; de plus, on risquait de le prendre pour un voleur, un espion ou un piège. Et si un équidé s'approchait, il était évident que celui-ci lui demanderait des comptes.

Mais le solitaire était loin d'avoir peur. Il se tenait droit, noble dans son arrêt, le regard puissant et ses muscles saillant sous leur prison de peau ; et pourtant, l'animal était calme, serein, paisible. Il ne cherchait pas le conflit - il le haïssait même. S'il devait partir, il le ferait : il était en tort et son code d'honneur comprenait parfaitement que sa place ne fut pas ici - elle n'était nulle part, après tout. Mais il ne perdrait jamais cette noblesse, comme son frère ne l'avait jamais perdu, même dans la mort.

Alors que l'étalon sentait ses pensées voguer lentement vers les côtes amères et sombres de son esprit, une branche qui craqua, résonnant, le sortit de ces affreux souvenirs. Un équidé approchait, à l'odeur, un membre de la harde de l'ouest. Toujours aussi calme, le solitaire se tint tout de même sur ses gardes. Comment savoir ce qui allait se produire...

Ouvrant ses rideaux de nuage, la lune apparue alors sur la glace du lac, éclairant la scène d'une magnifique lumière.

╚═════════════════════════════════════════════.ஐ.═╝

Chase the Wind...

Here we are, in the grays of Winter... [PV Cheyenne] 945904Ezhnoadulteoreo

...and Touch the Sky
Revenir en haut Aller en bas
http://sakushi-world.forumactif.fr
Cheyenne
Dominante Héritière
Cheyenne

Messages : 13
Points : 17
Date d'inscription : 29/10/2014

Feuille de Personnage
Nom et sexe:
Age:
Autre:

Here we are, in the grays of Winter... [PV Cheyenne] Empty
MessageSujet: Re: Here we are, in the grays of Winter... [PV Cheyenne]   Here we are, in the grays of Winter... [PV Cheyenne] EmptyDim 28 Déc - 19:14


Une douce brise effleure ton pelage, le soleil se couche à l'horizon.  Les flocons dansent un ballet compliqué autour de toi, quelques-uns allant jusqu'à se perdre dans tes crins. Mais alors que tes yeux bleu glacé observent cette danse enivrée, tournés vers le ciel, une bourrasque plus forte que les autres disperse les flocons avec fureur, comme si tu venais de découvrir un secret que nul ne devait connaître, le vent en était furieux et punissait ainsi ceux qui avaient osés le dévoiler. Mais sans t'en inquiéter plus, tu jettes un regard à la harde, rassemblée dans un creux de la plaine, abritée du vent par une colline sur laquelle tu te tiens, droite, silencieuse, bienveillante. Les chevaux sont tous proches et silencieux, certains dorment déjà, une jument gronde ses poulains qui ne veulent pas dormir, d'autres broutent encore quelques brins d'herbe avant de rejoindre leurs congénères. La vie est paisible. Elle n'a jamais été aussi paisible, je crois. Et c'est peut-être ce qui fait que tu te méfies de cette quiétude. Alors, lançant un petit hennissement doux, de manière à ne pas réveiller les autres, tu appelles un gardien qui relève la tête et galope aussitôt à ta rencontre. Tu lui demandes de veiller sur la harde, lui disant que tu serais revenue pour l'aube, puis tu t'éloigne d'un petit galop régulier, souple et aisé, élégant tout autant que toi.

Tu traverses ton territoire sans ralentir, sans plus te préoccuper du paysage. Tu es chez toi, ici, tu connais cet endroit sur le bout des sabots. Tu pourrais fermer les yeux que tu n'aurais même pas besoin de ralentir, que tu filerais tout autant vite à travers tes terres, sans hésiter, sans te détourner de ton but. Mais quel est ton but Cheyenne ? Tu ne le sais pas. Tu as juste envie de galoper, d'oublier un instant tes responsabilités. Mais voilà qu'elles te sautent à la gorge à peine arrives-tu en vue du lac bleu. Là-bas, sur la rive se tient un étalon, droit, fier, immobile. Tu t'arrêtes presque aussitôt, tendant les oreilles dans sa direction, l'encolure tendue comme pour mieux voir. Tu l'observes longuement, sans un bruit, sans un geste avant de finalement t'approcher d'un pas calme, tranquille mais toujours aussi gracieux, un peu dansant. Cette démarche dont tu as le secret. Tu parais si légère, si à l'aise dans ce terrain. N'importe qui aurait été gêné par la vingtaine de centimètre de neige, ou au moins ralenti, pas toi. Ton pas dansant, aérien même, te porte avec tant de facilité que tu semble danser ou au moins vouloir prendre le trot. Mais il n'en est rien. Trop occupée à observer l'inconnu, tu ne prends pas garde à l'endroit où tu mets les sabots, et, alors que tu approches des berges du lac où des buissons et quelques arbustes poussent facilement, une branche craque sous ton poids. Le bruit parvient certainement aux oreilles de l'étranger, mais celui-ci ne semble pas bien alarmé, si ce n'est qu'il semble sur ses gardes et t'a certainement repérée. Peu importe, tu ne cherchais pas à être discrète. Tu te demandais juste quel était ce solitaire qui se trouvait sur tes terres. Son odeur t'étais inconnue, tu en avais donc déduis, logiquement, qu'il vivait seul. Sa présence ne te dérangeait pas plus que cela, mais les chevaux de ta harde voyaient cela d'un autre oeil. Ils n'appréciaient pas les solitaires...

Pourtant, quand tu te trouves assez proche pour l'aborder, tu ne sais que dire, quoi faire. Il dégage une aura impressionnante qui renferme une certaine force, comme s'il vivait au-dessus des autres, et était là sans vraiment l'être... Cet étalon t'intimide, au fond. Et comme toujours quand cela arrive, tu te cache derrière tes remparts, ta froideur et ton impassibilité.

- Excusez-moi...

Ta voix se trouve un peu hésitante, mais l'intention était seulement d'attirer son attention. Plantant ta sabot dans la neige, fermement et t'arrêtant enfin, tu redresses la tête, prenant ton allure de dominante, et pas celle d'une petite jument craintive surprise loin de sa harde en pleine nuit. Non. Inutile de se laisser marcher sur les sabots. Allons, t'appelles-tu Cheyenne, oui ou non ? Bien, j'aime mieux cette attitude, cette fierté dans ton regard et cette assurance que tu gagne.

- Je me présente ; Cheyenne, dominante de la harde de l'ouest. Je ne voudrais pas vous déranger, mais vous vous trouvez sur mes terres, et la plupart des équidés de ma harde n'apprécient pas beaucoup les étrangers... Oh ! Ce n'est pas mon cas, mais... Enfin, je ne veux pas qu'il y ait de conflits...

Cheyenne, as-tu déjà autant parlé en présence d'un inconnu ? ... C'est bien ce que je pensais ; non. Mais celui-ci, t'intimide, et bien que rien dans ton visage ou dans tes yeux ne le montre, tes paroles parlent pour toi... Tu l'observe quelques instants, le détaillant de tes yeux bleu glacé sans même chercher à te cacher. Pour quoi faire ? Il était normal de vouloir savoir à qui on avait à faire, non ? Il est grand, certainement plus que toi. Il possède une robe hésitant entre le noir, le gris et le brun foncé, et des crins d'un gris clair aux reflets argentés sous la lune. Finalement, tu détourne un instant le regard pour balayer le lac gelé des yeux. La lune le fait scintiller de ses rayons, véritable lac d'argent bleuté. Quelle douce nuit d'hiver, je dois dire. La température est acceptable, la brise mesurée et la neige pas trop drue. L'hiver dans toute sa splendeur, mais d'une manière supportable.



╚═════════════════════════════════════════════.ஐ.═╝

Here we are, in the grays of Winter... [PV Cheyenne] 766864Cheyeenne

Mes DCs :
 
Revenir en haut Aller en bas
Ezhno
Solitaire
Ezhno

Messages : 8
Points : 7
Date d'inscription : 15/10/2014
Localisation : Neverland

Feuille de Personnage
Nom et sexe: Ezhno, étalon
Age: Adulte
Autre:

Here we are, in the grays of Winter... [PV Cheyenne] Empty
MessageSujet: Re: Here we are, in the grays of Winter... [PV Cheyenne]   Here we are, in the grays of Winter... [PV Cheyenne] EmptyLun 29 Déc - 20:37


L'animal qui arriva n'était pas un des étalons auxquels s'attendait le bel Ezhno, oh que non. L'être qui venait vers lui semblait tout droit descendu des régions séraphiques. Accompagnée par le vent, les astres s'éveillant derrière elle, une jument descendait en direction du lac d'une démarche gracieuse et dansante, soulevant la poudreuse qui retombait, transformée en diamants par les rayons lunaires. L'étalon aux crins de pierre n'avait jamais rien vu de tel, et ne pouvait que rester émerveillé devant cette apparition céleste. Elle avait dans le regard une lueur de fierté, de noblesse d'âme, qui ne pouvait signifier qu'une chose : c'était la dominante.

Ceci fut confirmé quand elle vint s'arrêter à côté de lui, si grand et si noble, afin de lui parler. Malgré la différence de taille, la jument s'imposait avec un naturel étonnant. Quand elle fut plus proche, le solitaire pu enfin la détailler. Elle avait de jolis crins roux, que le vent faisait danser ; sa robe se trouvait être d'une agréable couleur caramel, fort chatoyante, tel une jolie petite flamme. Les yeux bleus profonds de l'étalon rencontrèrent ceux de la jument

- Je me présente ; Cheyenne, dominante de la harde de l'ouest. Je ne voudrais pas vous déranger, mais vous vous trouvez sur mes terres, et la plupart des équidés de ma harde n'apprécient pas beaucoup les étrangers... Oh ! Ce n'est pas mon cas, mais... Enfin, je ne veux pas qu'il y ait de conflits...

Ezhno ne la quittait pas des yeux, géant aux muscles saillants, mais pourtant attentif aux paroles de la frêle petite qu'elle était à côté de lui. Néanmoins, quand sa voix résonna dans la scène, aussi profonde que la nuit, aussi forte que le torrent mais aussi paisible que la plaine, ce n'était pas pour répondre à dénommée Cheyenne. Pas tout de suite, du moins.

- Qu'ai-je pu donc bien faire de merveilleux pour recevoir la visite d'une pareille étoile ? Descendue des cieux accompagnée des cristaux de neige...

L'étalon tourna alors la tête pour regarder le ciel. La lune avait posée sur lui son doux rayon, essayant encore et toujours de l'attirer à elle. La dominante du troupeau des étoiles était en effet jalouse de l'attention du bel étalon ; mais de qui me direz vous ? Ezhno reporta alors son regard sur une étoile. C'était la plus brillante de toute, parmi les siennes comme dans son coeur. Elle se nommait Polaris, et c'était à elle que le solitaire avait juré allégeance et fidélité. Un jour, il retrouverait sa douce. Un jour...

- Je me nomme Ezhno, gente dame. Je comprends que ma présence sur vos territoires puisse vous ennuyer ; je vais y remédier, et m'en aller de ce pas - loin de moi l'idée de vous causer tort ou tracas.

╚═════════════════════════════════════════════.ஐ.═╝

Chase the Wind...

Here we are, in the grays of Winter... [PV Cheyenne] 945904Ezhnoadulteoreo

...and Touch the Sky
Revenir en haut Aller en bas
http://sakushi-world.forumactif.fr
Cheyenne
Dominante Héritière
Cheyenne

Messages : 13
Points : 17
Date d'inscription : 29/10/2014

Feuille de Personnage
Nom et sexe:
Age:
Autre:

Here we are, in the grays of Winter... [PV Cheyenne] Empty
MessageSujet: Re: Here we are, in the grays of Winter... [PV Cheyenne]   Here we are, in the grays of Winter... [PV Cheyenne] EmptySam 3 Jan - 19:37


Quand ses yeux rencontrent les tiens, et seulement à cet instant, tu remarques leur couleur, mais plus particulièrement leur beauté. D'un bleu profond, divin, ils semblent lire en toi comme dans un livre ouvert. Ce qui fait que, naturellement, tu renforces un peu ton allure de dominante en secouant ta crinière avec dédain, comme pour lui dire qu'il ne t'impressionne pas. Ce qui n'est pas le cas, puisqu'au fond, tu restes sans voix, comme une souris devant un serpent. Non, cette image ne convient pas. Mais l'idée y est. Il ne te quitte pas des yeux, immobile. Il te dépasse de plusieurs centimètres, bien que tu sois l'un des plus grands équidés de ta harde. Tu as toujours été grande. Petite, les autres poulains auraient pu te surnommer la grande, tu possédais alors une dizaine de centimètres en plus que le plus grand d'entre eux ; mais on te surnommait la Protectrice, car toujours tu étais là pour veiller à rétablir l'ordre parmi ceux de ton âge. À cette époque, tu n'avais pas encore le poids d'une Dominante, seulement celui d'une héritière, amplifié par la forte aura que tu dégages encore aujourd'hui. Mais devant cet étalon, tu te sens bien ridicule. Il a quelque chose d'étrange. Il est intouchable.

- Qu'ai-je pu donc bien faire de merveilleux pour recevoir la visite d'une pareille étoile ? Descendue des cieux accompagnée des cristaux de neige...

Il détourne le regard vers le ciel, tandis que tes sourcils se froncent. De quoi parle-t-il ? Est-ce toi, cette étoile dont il parle ? Penchant légèrement la tête sur le côté, tu l'observes quelques longues secondes, avant de suivre son regard sur l'étoile polaire. Est-ce d'elle qu'il parlait ? Tu ne le sais pas, et tu n'oses tenter d'en déduire quoi que ce soit. Tu ne comprends pas ces paroles, pas plus que cet être.

- Je me nomme Ezhno, gente dame. Je comprends que ma présence sur vos territoires puisse vous ennuyer ; je vais y remédier, et m'en aller de ce pas - loin de moi l'idée de vous causer tort ou tracas.

Là seulement, tu oses passer outre ses précédentes paroles, te disant bien qu'il ne devait pas s'adresser à toi. Il est poli, courtois et simple. Un vrai gentleman. Il ne s'embête pas à passer par quelques dizaines d'autres chemins, il va droit au but, tout en restant délicat dans ses propos. Il paraît ainsi faire attention aux réactions des autres, et en l'occurrence, à ta réaction. Et tu en es flattée, Cheyenne. Contre toute attente.

- Oh, vous savez, pour le moment et jusqu'à l'aube, il y a très peu de risques pour que quiconque vienne jusqu'ici. Vous pouvez rester, si vous le désirez.

Oui, seule toi est assez folle pour te balader en pleine nuit jusqu'ici... Mais les gardiens, les seuls chevaux éveillés du troupeau, ne s'éloigneraient pas de ce dernier, et si alerte il y avait, les protecteurs s'en chargeraient. La harde ne bougerait pas de l'endroit où tu l'as laissée. Et puis, tu lui permettais de rester par politesse, aussi, car tu te sens bien idiote à le chasser alors qu'il est si aimable envers toi. Et au fond, il t'intrigue. Ne voudrais-tu pas en apprendre davantage sur cette véritable statue vivante ?


╚═════════════════════════════════════════════.ஐ.═╝

Here we are, in the grays of Winter... [PV Cheyenne] 766864Cheyeenne

Mes DCs :
 
Revenir en haut Aller en bas
Ezhno
Solitaire
Ezhno

Messages : 8
Points : 7
Date d'inscription : 15/10/2014
Localisation : Neverland

Feuille de Personnage
Nom et sexe: Ezhno, étalon
Age: Adulte
Autre:

Here we are, in the grays of Winter... [PV Cheyenne] Empty
MessageSujet: Re: Here we are, in the grays of Winter... [PV Cheyenne]   Here we are, in the grays of Winter... [PV Cheyenne] EmptyMar 6 Jan - 0:30


- Oh, vous savez, pour le moment et jusqu'à l'aube, il y a très peu de risques pour que quiconque vienne jusqu'ici. Vous pouvez rester, si vous le désirez.

Ezhno fut assez surpris, mais il garda son calme, se contentant de cligner des yeux. Voila qui était étonnant ! Et particulièrement aimable. Pourquoi avait-elle fait cela ? Hm. La réponse lui parviendrait sûrement quand le temps serait venu.

- Eh bien... C'est vraiment aimable de votre part, je vous en remercie

Alors l'étalon pencha lentement la tête pour saluer et remercier la dominante qui se trouvait devant lui. Oh, ce n'était pas par soumission qu'il faisait cela, mais bien en remerciement, ne vous y trompez pas ! Ce n'était pas une signe de faiblesse, c'était de la galanterie. Car s'il y avait bien un étalon dans tout l'Ouest américain à pouvoir se vanter d'être superbe sur ce point, c'était le solitaire. S'il avait été du genre à se vanter, ce qui n'avait jamais été le cas. Il aimait la solitude et la tranquillité, et non pas prouver sa force ou séduire, comme beaucoup des étalons. Sa force était certes devenue grande, maintenant qu'il vivait seul et passait ses journées sur la piste du vent ; mais elle lui suffisait à lui, et il n'avait jamais ressenti le besoin de le montrer aux autres, même pas à son père, qu'il n'avait plus vu depuis de nombreuses nuits... Et pourtant. S'il avait fait cela, peut-être qu'il aurait été accepté par son géniteur, et alors ils auraient pu vivre pour la première fois sans colère et haine, mais en paix... Mais cela n'aurait jamais pu le racheter, ni ramener Malik, son cher frère, à la vie... Le regard de l'étalon s'était à nouveau perdu dans ses souvenirs, et dès qu'il s'en aperçu, le noble animal revint à la réalité. Cette attitude n'était pas correcte vis-à-vis d'une dame, franchement !

- Pardonnez moi, j'étais perdu dans mes pensées...

Et sans rien ajouter de plus, il se tourna à nouveau vers le ciel, le parcourant de son beau regard bleuté. La neige avait cessée de tomber, et le froid rendait l'air si pur que les étoiles étaient toutes visibles, sans exception. Quel magnifique spectacle... Ezhno regarda la belle jument qui se trouvait à ses côtés, l'admirant une nouvelle fois : non pas avec envie comme l'aurait fait bien d'autre, oh que non ! C'était de l'amour courtois, rien de plus, rien de moins ; autant vous dire que nous étions bien loin de cette vraie sortie de sentiments...

- Nous sommes sur vos territoires, vous en êtes la souveraine : dites moi, si cela ne vous dérange pas bien sûr ; ne connaîtriez-vous pas un endroit où il me serait possible de passer la nuit ?

Il devait avouer que rester à demi-éveillé, debout dans le froid, toute la nuit, ne l'enchantait pas trop. De plus, malgré sa taille imposante, il était seul, et l'hiver, les prédateurs auraient chassés n'importe quoi tant que cela se mangeait. Oh, Ezhno n'en avait pas peur, bien sûr, mais il ne fallait mieux pas prendre de risques malheureux... L'étalon solitaire regarda à nouveau Cheyenne, car c'était là son nom, attendant sa réponse. Le vent n'avait pas cessé de souffler, allié du froid.a

╚═════════════════════════════════════════════.ஐ.═╝

Chase the Wind...

Here we are, in the grays of Winter... [PV Cheyenne] 945904Ezhnoadulteoreo

...and Touch the Sky
Revenir en haut Aller en bas
http://sakushi-world.forumactif.fr
Cheyenne
Dominante Héritière
Cheyenne

Messages : 13
Points : 17
Date d'inscription : 29/10/2014

Feuille de Personnage
Nom et sexe:
Age:
Autre:

Here we are, in the grays of Winter... [PV Cheyenne] Empty
MessageSujet: Re: Here we are, in the grays of Winter... [PV Cheyenne]   Here we are, in the grays of Winter... [PV Cheyenne] EmptyMar 7 Avr - 16:47


S'il ne fait que cligner des yeux, je remarque néanmoins qu'il est surpris. Quant à toi, détournant un instant le regard vers le ciel, tu n'y prêtes guère attention. Trop occupée par l'étrange danse des flocons qui se font plus rares, tu sembles rêveuse, perdue dans quelque autre monde où l'hiver serait éternel, une si jolie saison.

- Eh bien... C'est vraiment aimable de votre part, je vous en remercie

Aïe, brusque retour sur terre, très chère. Ton regard est brusquement ramené sur l'étalon qui lui, penche légèrement la tête sur le côté, saluant et remerciant en même temps, avec une politesse et une élégance... surprenante. Si tu avais pu, je pense que tu aurais rougi, mais tout le monde sait qu'un cheval, ça ne rougit pas vraiment. Néanmoins le tressaillement de tes oreilles indique bien ta gêne. Heureusement, l'étalon semble perdu dans quelque songe, alors, respectueuse, tu gardes le silence en attendant qu'il en ressorte.  

- Pardonnez moi, j'étais perdu dans mes pensées...

Oui, tu l'avais clairement remarqué, mais tu te gardes bien de le souligner, te contentant d'un petit sourire signifiant que tu comprenais et ses excuses n'étaient pas nécessaires. Il se détourne à nouveau vers le ciel, tandis que les derniers flocons se perdent dans vos crins, derniers de leur époque. Son regard se repose sur toi et il reprend :

- Nous sommes sur vos territoires, vous en êtes la souveraine : dites moi, si cela ne vous dérange pas bien sûr ; ne connaîtriez-vous pas un endroit où il me serait possible de passer la nuit ?

Oh, question inattendue... Pourtant, tu aurais dû l'envisager, Cheyenne ! Et c'est ça qui dirige la Harde de l'Ouest ? Tu es bien ridicule, très chère... Enfin, passons. Tu restes pensive quelques instants. Bon, la Harde est dans la plaine, tu sais exactement où. Malheureusement, il ne pouvait dormir à l'abri d'une colline comme tes congénères : son odeur aurait été apportée trop facilement jusqu'aux tiens. Voyons voir... La forêt ? Trop de prédateurs... Mais peut-être si tu restais avec lui pourrais-tu monter la garde et lui permettre quelques heures de repos. Que perdrais-tu à le proposer ? Préfèrerait-il rester debout, exposé aux vents et au froid ? Hm, peut-être bien, qu'en sais-tu après tout ?

- Eh bien... L'endroit le plus abrité du vent et assez loin du troupeau pour qu'ils ne vous repèrent pas serait la forêt, malheureusement, un nombre considérable de prédateurs y somnolent également... Néanmoins, il me serait possible de monter la garde pendant votre repos, si vous n'y voyez pas d'inconvénients.

Niveau délicatesse, tu fais fort, ma vieille ! Au moins ne tournes-tu pas autour du pot, ce genre d'attitude dérange souvent. Du moins, TE dérange souvent. Peut-être est-ce semblable pour lui, peut-être pas. Peut-on apprécier des détours sans queue ni tête ? Cela te paraît bien improbable... Enfin, passons.


╚═════════════════════════════════════════════.ஐ.═╝

Here we are, in the grays of Winter... [PV Cheyenne] 766864Cheyeenne

Mes DCs :
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Here we are, in the grays of Winter... [PV Cheyenne] Empty
MessageSujet: Re: Here we are, in the grays of Winter... [PV Cheyenne]   Here we are, in the grays of Winter... [PV Cheyenne] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Here we are, in the grays of Winter... [PV Cheyenne]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Test Winter Assaut par Manik
» Le Journal de Winter's War
» The White City Hérald N°6 - Winter Edition
» I'm the winter spirit : Jack Frost.
» ♤ WALKING IN A WINTER WONDERLAND

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Spirit ~ l'Histoire Eternelle  :: Côté RPG :: Terres de l'Ouest :: Le Lac Bleu-
Sauter vers: