Spirit ~ l'Histoire Eternelle
Invité, je t'attendais. N'ai pas peur, avance. Regardes ces plaines, regardes ces lacs scintillants. Rejoins nous, viens te battre pour les tiens, viens vivre en tant que cheval de cow-boy, d'indiens, vis libre dans l'une des Hardes ou ne dépends de personne et deviens un solitaire. Tu vivras de merveilleuses rencontre, d'autre moins, sans doute. Ton destin t'appartient. Plonges dans l'univers de Spirit ~ Histoire Éternelle, fais régner la paix ou la terreur...

Spirit ~ l'Histoire Eternelle

Plonges dans un univers empli de beauté, pars sur les traces de Spirit l'étalon des Plaines...
 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Faites de la PUB pour Spirit ~ L'histoire Éternelle !

Partagez
 

 Cruel et sans pitié, véritable labyrinthe mouvant, le Désert en a fait succomber plus d'un... [PV Chenoa]

Aller en bas 
AuteurMessage
Spartan
Solitaire
Spartan

Messages : 115
Points : 53
Date d'inscription : 24/05/2014
Age : 19
Localisation : Entre les dunes, à galoper silencieusement, tel le vent qui soulève les grains de sable.

Feuille de Personnage
Nom et sexe: Spartan, étalon
Age: 4 ans
Autre:

Cruel et sans pitié, véritable labyrinthe mouvant, le Désert en a fait succomber plus d'un... [PV Chenoa] Empty
MessageSujet: Cruel et sans pitié, véritable labyrinthe mouvant, le Désert en a fait succomber plus d'un... [PV Chenoa]   Cruel et sans pitié, véritable labyrinthe mouvant, le Désert en a fait succomber plus d'un... [PV Chenoa] EmptyMer 13 Aoû - 17:22


Cruel et sans pitié, véritable labyrinthe mouvant, le Désert en a fait succomber plus d'un...



Privé Chenoa





Avec le retour du soleil vient la chaleur accablante des journées interminables de l'été, jour après jour, succédant aux nuits glaciales que connaît le Désert. Pourtant, pour rien au monde je ne quitterai ces lieux, et cette idée ne m'a d'ailleurs jamais effleuré. Ici, c'est chez moi, et ça le restera. Et tandis que la couverture d'étoiles a laissé place à celle d'un bleu désespérément uniforme, je quitte la grotte creusée dans la falaise d'un pas vif, bien décidé à pouvoir rejoindre l'ombre et le peu de fraîcheur que la cavité pourra me fournir avant le zénith.

Une petite brise se lève, rendant l'atmosphère plus supportable,... mais plus menaçante aussi. Car ce petit vent pourrait devenir bien violent, et déclencher une tempête de sable bien trop rapidement pour que quiconque puisse se mettre à l'abri. Et rester dehors avec ce genre de phénomène, ce n'est pas plaisant, et puis surtout, c'est dangereux. Pourtant, je connais mon Désert, et des catastrophes naturelles, j'en ai vécu des dizaines et des dizaines ; je saurais me débrouiller dans une tempête.

L'eau se fait rare, ces derniers jours, et l'unique oasis que je connaisse -en plus des petites sources disséminées sous le sable, certes- est presque sèche, laissant le sol craquelé et sec au fur et à mesure que son liquide vital se retire en son centre. L'inquiétude gagne les autres animaux, pas moi. Une rivière traverse les terres arides bordant mon Désert, et elle ne s'assèchera certainement pas entièrement, la source provenant de terres moins chaudes et donc, l'eau doit bien partir quelque part. Donc, c'est un endroit fiable pour s'y désaltérer. Or, les autres animaux, comme les coyotes ou les cougars, par exemple, n'ont pas la force de faire cet aller-retour en un seul jour, et entreprendre le voyage sur plusieurs journées vous promet une mort assurée, car l'eau est totalement absente entre l'oasis et le cours d'eau.

Et justement, après ce long récit sur le manque de boisson, me voilà en quête d'eau, m'avançant entre les dunes, le nez près du sol. Pour un certain nombre d'animaux à l'odorat fin, deviner le lieu exact où l'eau s'écoule sous le sable est un jeu d'enfant... Si du moins on met les pattes au bon endroit. Et puis, l'ouïe peut être très utile également. Mais les dunes se déplaçant constamment, chercher une source au sommet de l'une d'elle est souvent une perte de temps. Néanmoins, il m'arrive de tenter le diable pour pouvoir ensuite balayer les environs du regard avant de suivre mon instinct pour choisir une nouvelle direction. Et c'est ainsi que je me retrouve au sommet de l'une des plus grandes dunes des environs. Le sable ralentit mon ascension, et pourtant, je m'y retrouve sans guère d'efforts ; j'ai l'habitude. Mais alors que j'observe les différentes possibilités qui s'offrent à moi, mon regard se pose sur une jument, à une centaine de mètre. Sa robe est noire, telle une nuit sans lune, et son museau, blanc. Pourtant, je discerne quelques étranges tâches de couleurs tout autant inhabituelles, sur sa croupe et autour de son oeil. Je fronce les sourcils, l'observant progresser dans cette immensité sablonneuse, ma curiosité piquée à vif. Elle semble... désorientée, mais je me demande bien pourquoi. Se pourrait-il qu'elle ne connaisse pas le Désert ? Et avec la tempête qui menace... Enfin, ce ne sont pas mes affaires, et je doute qu'elle fasse partie des hardes ou des cowboys avec des... motifs colorés ainsi. Et puis, pourquoi irais-je la voir ? C'est une inconnue, et je n'ai rien à lui dire -à part peut-être la prévenir du danger-. Et puis, les autres ne m'ont toujours attiré que des ennuis.






.Codage de N'E. Pour Lea-angels .


╚═════════════════════════════════════════════.ஐ.═╝

Cruel et sans pitié, véritable labyrinthe mouvant, le Désert en a fait succomber plus d'un... [PV Chenoa] 237643chevalbai

Mes DCs :
 
Revenir en haut Aller en bas
Chenoa

Chenoa

Messages : 10
Points : 3
Date d'inscription : 31/07/2014
Localisation : Je suis dans un monde où les collines sont des boules de glace et les arbres du chocolat! Ce monde s'appelle "La rêverie"

Cruel et sans pitié, véritable labyrinthe mouvant, le Désert en a fait succomber plus d'un... [PV Chenoa] Empty
MessageSujet: Re: Cruel et sans pitié, véritable labyrinthe mouvant, le Désert en a fait succomber plus d'un... [PV Chenoa]   Cruel et sans pitié, véritable labyrinthe mouvant, le Désert en a fait succomber plus d'un... [PV Chenoa] EmptyVen 15 Aoû - 15:57



Cruel et sans pitié, véritable labyrinthe mouvant, le Désert en a fait succomber plus d'un...



Aujourd’hui, Elhu allait pêcher avec ses amis près d’une rivière où se trouvait les meilleures truites du Cimarron, d’après Astadi, l’ami-pécheur de « Frère ». Sachant que si je les accompagnais, j’allais m’ennuyer comme un rat mort, je me suis réveillai bien plus tôt que d’habitude pour découvrir la forêt  juste à côté du camp. Je m’émerveillais devant tant de beauté, et puis tout était réunis pour que je passe une bonne journée : Du soleil, une bonne température et un endroit magnifique ! Surtout qu’après ma ballade je pourrais engloutir des dizaines de pommes bien juteuses jusqu’à l’indigestion ! Je marchais tranquillement quand je vis un magnifique papillon bleu. Je m’approchai pour le voir de plus près mais celui-ci s’envola, cependant il vola vers ma hauteur. Je le suivi, peut-être que ce gentil papillon allait m’emmener dans un lieu secret où des elfes et des farfadets  me serviraient des mets délicieux à basse de pomme et de carotte ! Rien que d’y penser, j’en salive déjà ! Et oui, les elfes et les farfadets existent ! Bref, donc je suivais mon ami le papillon depuis un moment déjà quand je le perdis de vue. C’est à ce moment-là que je remarquai que je marchais sur du sable. Et puis il faisait très chaud… Même trop chaud. Autour de moi, rien d’autre que du sable et des dunes. Génial, je suis dans un désert… Foutu papillon, je parie qu’il était de mèche avec des trolls pour qu’il m’emmène  ici afin de me manger… Sérieusement, il faut que je retrouve mon chemin sinon les pumas et couguars me trouveront avant les trolls. Bien sûr que les trolls existent aussi ! Étant donné que mon sens de l’orientation est catastrophique, je marchais à l’aveuglette. J’avais de plus en plus chaud et toujours pas un semblant de chemin en vue ! Je pense que je vais creuser ma tombe si à cette vitesse-là, je ne retrouve pas ma route ! Et dire que le soleil n’était même pas au zénith… Je regardai autour de moi, avec une lueur d’espoir. C’est à ce moment –là que je remarquai un cheval à la robe baie-fauve, difficile à dire…J’étais folle de joie, enfin quelqu’un qui pourrait dire mon chemin ! J’aurais bien aimé galoper vers lui mais je pense qu’il m’aurait pris pour une jument totalement tarée si je courrais vers lui avec ma tête désespérée. Certes, je suis totalement folle et j’en suis fière mais si mon congénère s’enfuit, je n’aurais plus aucune chance de survie. Je trottai vers  lui, avec beaucoup de difficulté vu qu’il était en hauteur et que je n’avais pas l’habitude de trotter sur le sable. Après que j’ai failli à plusieurs reprises de me casser une patte, j’étais devant l’étalon. D’après son odeur, c’était un solitaire. Je m’ébrouai, ce sable était vraiment collant, surtout au niveau des membres. Je levai bien haut ma tête pour le regarder, car avec ma taille de pygmée ayant des problèmes de croissance, ce n’était pas facile pour regarder les autres, et pourtant ce solitaire était de taille moyenne ! Je lui souris et lui dit :

« Bonjour, excusez-moi de vous déranger, mais vous saurez où se trouve le chemin pour sortir de ce désert, si vous plait ? »

Au moins, j’étais polie et claire. Surtout que je commençais à avoir soif, mais la chaleur était maintenant supportable grâce à une légère brise. J’attendais la précieuse information tout en piaffant.

Codage par Kuroki sur Epicode !

╚═════════════════════════════════════════════.ஐ.═╝

Cruel et sans pitié, véritable labyrinthe mouvant, le Désert en a fait succomber plus d'un... [PV Chenoa] 724991Chenoa


Ava':
 
Revenir en haut Aller en bas
Spartan
Solitaire
Spartan

Messages : 115
Points : 53
Date d'inscription : 24/05/2014
Age : 19
Localisation : Entre les dunes, à galoper silencieusement, tel le vent qui soulève les grains de sable.

Feuille de Personnage
Nom et sexe: Spartan, étalon
Age: 4 ans
Autre:

Cruel et sans pitié, véritable labyrinthe mouvant, le Désert en a fait succomber plus d'un... [PV Chenoa] Empty
MessageSujet: Re: Cruel et sans pitié, véritable labyrinthe mouvant, le Désert en a fait succomber plus d'un... [PV Chenoa]   Cruel et sans pitié, véritable labyrinthe mouvant, le Désert en a fait succomber plus d'un... [PV Chenoa] EmptySam 16 Aoû - 17:13

[ étant sur mon portable, ni codage ni mise en forme n'est possible et en plus je galère. Donc soit contente de ceci x) ]

Lorsque la jument me remarque, elle paraît bien contente de me voir, et semble se retenir de galoper à ma rencontre. Elle s'avance donc plus tranquillement, d'un trot... Vraiment amusant à voir. Cela se voit, elle n'a pas l'habitude du Désert, car tantôt elle dérape, tantôt elle tébuche et manque de tomber. Pourtant, ce spectacle n'empêche pas à chacun de mes muscles de se tendre, au fur et à mesure qu'elle s'approche de moi. Après tout, les autres chevaux ne sont pas des compagnons espérés ni attendus. Ils ne m'ont toujours attiré que des ennuis, sans compter que beaucoup m'ont trahis. Quand finalement l'inconnue se trouve devant moi, elle s'arrête et s'èbroue. Pour ma part, je suis sur mes gardes, et encore, le mot est faible, car la moindre parcelle de mon corps est tendue à l'extrême. Mes oreille sont orientées vers l'arrière, peut-être presque de façon exagérée.Pourtant, elle me sourit, semblant amicale et polie, et demande :

- Bonjour, excusez-moi de vous déranger, mais vous saurez où se trouve le chemin pour sortir de ce désert, si vous plait ?

Je l'observe se mettre à piaffer d'impatience, gardant le silence. La brise semble gagner en sûreté, et si elle continue à prendre confiance en elle, la tempête de sable sera inévitable. Je frémis à cette idée. Décidément, je ne peux la laisser ainsi au milieu du Désert, même si cela m'aurait surement évité bien des désagréments. Alors, je réponds d'une voix froide et impassible :

- Ne pas s'aventurer en terrain inconnu sans être sûr de retrouver son chemin est l'une des premières règles qu'on nous apprend. Mais tu as visiblement de la chance, les coyotes sentent la tempête qui approche, et ne sont pas de sortie. Seuls les cougars auraient pu te trouver, mais ils n'entrent jamais sur le territoire des canidés. D'où viens-tu ainsi ?

Remarquez mes progrès, j'ai aligné plus d'une phrase devant une inconnue ! Ce qui est rare. Mais cette jument m'intrigue, d'autant plus que je ne reconnais pas son odeur. Qui est-elle ? Et surtout, d'où vient-elle ? Car je ne suis pas en mesure de l'aider si j'ignore à quelle extrémité du Désert l'amener. Et puis, son odeur n'est ni celle des hardes, ni celle des cowboys, comme je m'y attendais. Et ce n'est pas une solitaire. Se pourrait-il qu'il existe d'autres chevaux encore ? Et puis, je décèle sur elle une odeur humaine, quoi que différente de celle qu'arborent les seuls bipèdes que je connaisse : les cowboys. Qu'est-ce que ces humains-là ont-ils inventé, pour nous rendre esclaves de leur volonté ? Quels autres instruments étranges possèdent-ils pour nous torturer ? ... M'auraient-ils enlevé ma famille, eux aussi, s'ils avaient pu ? Je secoue mes crins de jais et mon encolure, chassant ces pensées désagréables. Je n'aime pas beaucoup l'idée que d'autres vipères existent quelque part, prêtes à libérer leur dangereux venin. Et pourtant, je suis prêt à l'aider. Mais pas vraiment pour elle ; plutôt pour ma conscience et pour qu'elle me laisse en paix.


╚═════════════════════════════════════════════.ஐ.═╝

Cruel et sans pitié, véritable labyrinthe mouvant, le Désert en a fait succomber plus d'un... [PV Chenoa] 237643chevalbai

Mes DCs :
 
Revenir en haut Aller en bas
Spartan
Solitaire
Spartan

Messages : 115
Points : 53
Date d'inscription : 24/05/2014
Age : 19
Localisation : Entre les dunes, à galoper silencieusement, tel le vent qui soulève les grains de sable.

Feuille de Personnage
Nom et sexe: Spartan, étalon
Age: 4 ans
Autre:

Cruel et sans pitié, véritable labyrinthe mouvant, le Désert en a fait succomber plus d'un... [PV Chenoa] Empty
MessageSujet: Re: Cruel et sans pitié, véritable labyrinthe mouvant, le Désert en a fait succomber plus d'un... [PV Chenoa]   Cruel et sans pitié, véritable labyrinthe mouvant, le Désert en a fait succomber plus d'un... [PV Chenoa] EmptySam 18 Oct - 8:17

[ UP ? ]

╚═════════════════════════════════════════════.ஐ.═╝

Cruel et sans pitié, véritable labyrinthe mouvant, le Désert en a fait succomber plus d'un... [PV Chenoa] 237643chevalbai

Mes DCs :
 
Revenir en haut Aller en bas
Chenoa

Chenoa

Messages : 10
Points : 3
Date d'inscription : 31/07/2014
Localisation : Je suis dans un monde où les collines sont des boules de glace et les arbres du chocolat! Ce monde s'appelle "La rêverie"

Cruel et sans pitié, véritable labyrinthe mouvant, le Désert en a fait succomber plus d'un... [PV Chenoa] Empty
MessageSujet: Re: Cruel et sans pitié, véritable labyrinthe mouvant, le Désert en a fait succomber plus d'un... [PV Chenoa]   Cruel et sans pitié, véritable labyrinthe mouvant, le Désert en a fait succomber plus d'un... [PV Chenoa] EmptyDim 28 Déc - 15:03


Le Désert, un piège mortel...

Chenoa & Spartan


J’attendis comme une gourde la réponse de mon, peut-être, sauveur. La brise se fit de plus en plus sentir, pour ma plus grande joie. Avec une chaleur aussi étouffante, de l’air frais était le bienvenu ! Mais d’après la tête de l’étalon, quelque chose devait se tramait. Finalement, le solitaire me répondit  d’un air glacial et impassible :

- Ne pas s'aventurer en terrain inconnu sans être sûr de retrouver son chemin est l'une des premières règles qu'on nous apprend. Mais tu as visiblement de la chance, les coyotes sentent la tempête qui approche, et ne sont pas de sortie. Seuls les cougars auraient pu te trouver, mais ils n'entrent jamais sur le territoire des canidés. D'où viens-tu ainsi ?

Oh, il ressemble au père d’Elhu quand celui-ci gronde son fils ! C’est trop marrant ! Mais attend, une « tempête » ? Mais je suis trop jeune pour mourir ! C’est fou comment  on peut passer d’un état à un autre. Il y à peine une seconde j’étais dans mon état normal, c’est-à-dire euphorique,  et maintenant je suis dans un stress incontrôlable. Mais on dirait que l’étalon veut m’aider à me sortir de ce pétrin. Me voilà alors à le regarder d’un air, sans doute, totalement crétin où on pouvait lire «  tu vas être mon héros, genre Superman, et de me sauver de cet endroit où je me casse la figure tout le temps ? ». J’essayai de reprendre une constance respectable pour que l’idée de fuir loin de moi n’effleure pas  le solitaire. Je lui répondis normalement, où du moins je l’espère :

-  Je viens des terres indiennes, c’est là-bas qu’il y a l’Etang des Nénuphars ou encore le Pommier, mais il y a aussi le village. C’est là-bas que je vis avec les autres chevaux et les Indiens. Es-que vous savez le chemin pour y retourné ? »

Je supplie tous les êtres magiques que je connais pour que la réponse soit  affirmative. Elhu s’inquiètera de ne pas me voir au camp ce soir. En plus il y a cette tempête qui risque de bientôt arriver.  Je dois être la jument qui attire le plus la poisse. J’essaie de pas perdre mon temps et commence déjà à regarder autour de moi pour voir, j’espère, un semblant de chemin. Rien que des dunes et du sable. Je savais que je ne devais pas m’attendre à un miracle mais ça aurait été super que le Père Noel ou quelqu’un d’autre aurait pu réaliser mon plus grand souhait : rentrer au camp. Je soupire, j’aurai mieux fait d’accompagner « Frère » et ses amis que de me promener seule. Le vent commençait à devenir de plus en plus fort. S’il n’y avait pas l’étalon avec moi, je crois que je me serais évanouie  ou que je mangerai du sable pour en finir au plus vite. Et comme je suis la reine des imbéciles, je dis au solitaire :

-En fait, je m’appelle Chenoa, ravie de vous rencontrer !


Quel meilleur moment de se présenter à un inconnu quand on est à deux doigts de mourir ! Quand je vous dis que je suis irrécupérable.
© Sheepirl sur Epicode

╚═════════════════════════════════════════════.ஐ.═╝

Cruel et sans pitié, véritable labyrinthe mouvant, le Désert en a fait succomber plus d'un... [PV Chenoa] 724991Chenoa


Ava':
 
Revenir en haut Aller en bas
Spartan
Solitaire
Spartan

Messages : 115
Points : 53
Date d'inscription : 24/05/2014
Age : 19
Localisation : Entre les dunes, à galoper silencieusement, tel le vent qui soulève les grains de sable.

Feuille de Personnage
Nom et sexe: Spartan, étalon
Age: 4 ans
Autre:

Cruel et sans pitié, véritable labyrinthe mouvant, le Désert en a fait succomber plus d'un... [PV Chenoa] Empty
MessageSujet: Re: Cruel et sans pitié, véritable labyrinthe mouvant, le Désert en a fait succomber plus d'un... [PV Chenoa]   Cruel et sans pitié, véritable labyrinthe mouvant, le Désert en a fait succomber plus d'un... [PV Chenoa] EmptySam 3 Jan - 18:03


Cruel et sans pitié, véritable labyrinthe mouvant, le Désert en a fait succomber plus d'un...



Privé Chenoa





La brise semble être la bienvenue pour la jument ; pas pour moi. Elle n'annonce que changement, destruction et mort. Pourtant, elle semble calculer le danger à mes paroles, puisqu'elle change presque aussitôt d'air. Puis le revoilà un peu idiot, comme si elle m'admirait. Pitié...

- Je viens des terres indiennes, c’est là-bas qu’il y a l’Etang des Nénuphars ou encore le Pommier, mais il y a aussi le village. C’est là-bas que je vis avec les autres chevaux et les Indiens. Es-que vous savez le chemin pour y retourné ?

Indiens ? J'en avais vaguement entendu parler. Très vaguement, même. Leurs terres étaient situées plus au Nord-Est, je crois. Du moins, du côté où il y aurait des chances de trouver un étang et des pommiers, donc, de la végétations. Bien, je savais donc vers quelle frontière la mener. Mais cela ne m'aiderait pas à la reconduire chez elle. Enfin, nous verrons bien si elle reconnais quelques choses les Terres Arides passées. La jument soupire, apparemment regrettant quelque chose. Sûrement d'avoir été aussi stupide. Peut-être de l'être encore maintenant... Pardon.

- En fait, je m’appelle Chenoa, ravie de vous rencontrer !

Oh, bien, quel magnifique instant pour se présenter ! Il est vrai que cela ne fait pas du tout déplacé !

- Spartan.

Rien de plus, rien de moins. Une voix un peu froide, moins qu'avant mais toujours pas neutre, encore moins chaleureuse ou amicale. D'un signe de tête je lui indique le Nord-Est tandis que je reprends :

- Je vais te conduire aux frontières des Terres Arides, de là tu sauras peut-être retrouver ton chemin.

Je n'attends pas sa réponse pour me mettre en chemin, passant devant elle sans un mot de plus, de ma démarche souple et aisée malgré le sable. Je ne dérape pas, je ne trébuche pas. Mes sabots sont sûrs et s'enfoncent à peine dans le sol, comme des plumes se déposant sur l'eau.





.Codage de N'E. Pour Lea-angels .


╚═════════════════════════════════════════════.ஐ.═╝

Cruel et sans pitié, véritable labyrinthe mouvant, le Désert en a fait succomber plus d'un... [PV Chenoa] 237643chevalbai

Mes DCs :
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Cruel et sans pitié, véritable labyrinthe mouvant, le Désert en a fait succomber plus d'un... [PV Chenoa] Empty
MessageSujet: Re: Cruel et sans pitié, véritable labyrinthe mouvant, le Désert en a fait succomber plus d'un... [PV Chenoa]   Cruel et sans pitié, véritable labyrinthe mouvant, le Désert en a fait succomber plus d'un... [PV Chenoa] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Cruel et sans pitié, véritable labyrinthe mouvant, le Désert en a fait succomber plus d'un... [PV Chenoa]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Land des Gabions, un modèle de site pour les sans-abri
» L'amour sans philosopher C'est comme le café : très vite passé. [Les Shepard && Gibbs]
» DAN X BICHON MALE 2 ANS (SANS FAMILLE 89)
» Esti de gagn de sans-dessin
» Zorro est arrivée... sans se presser.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Spirit ~ l'Histoire Eternelle  :: Côté RPG :: Terres des Cow-Boys :: Le Désert-
Sauter vers: